le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Ons Jabeur n’a pas de regret et préfère rester positive : “Ce n’est que le début de grandes choses pour moi”

Battue en finale de Wimbledon, Ons Jabeur n’avait aucun regret à l’issue de la rencontre, et se tourne déjà vers l’avenir.

Ons Jabeur lors de la cérémonie des trophées à Wimbledon 2022 Ons Jabeur lors de la cérémonie des trophées à Wimbledon 2022 – © Action Plus / Panoramic

Ons Jabeur réalise en 2022 la meilleure saison de sa carrière, et a d’ailleurs atteint son meilleur classement juste avant Wimbledon en étant numéro deux mondiale. La Tunisienne a également passé en cap en Grand Chelem en atteignant sa première finale à Londres. Battue par Elena Rybakina ce samedi sur le Centre Court, Jabeur s’est présentée en conférence de presse avec un état d’esprit positif, normal pour celle qui est surnommée « ministre du bonheur » depuis qu’elle s’est elle-même baptisée de la sorte après avoir répondu à une question sur le gouvernement britannique. 

« Vous savez, c’est le tennis. Il n’y a qu’une seule gagnante. Mais c’est une grande première expérience pour moi. J’ai hâte de disputer ma prochaine finale. Je suis sûre que je vais apprendre beaucoup de choses de celle-ci. Ces deux semaines ont été très positives pour moi. Je vais garder la tête haute. Je suis très contente de mes résultats. Je ne regrette rien. J’ai tout donné aujourd’hui. »

« Je ne doute pas de moi et je sais que je vais revenir et gagner un Grand Chelem, c’est sûr. Je dois en tirer des leçons, c’est certain. Mais je suis très, très positive à ce sujet. Je voulais vraiment ce titre. Peut-être que c’est parce que je le voulais trop que je ne l’ai pas eu. Ce n’est que le début de grandes choses pour moi. »

Ons Jabeur lors de la cérémonie des trophées à Wimbledon 2022
Ons Jabeur lors de la cérémonie des trophées à Wimbledon 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Jabeur : « Je me suis même dit je t’aime pendant le match »

Après un très bon premier set, remporté 6-3, Ons Jabeur a petit à petit baissé d’intensité et n’a pas réussi à contrer le retour en force de son adversaire. Frustrée sur le Centre Court, la Tunisienne n’a pourtant rien lâché et s’est même procurée des balles de break dans la dernière manche avant de finalement céder. Mais la numéro deux mondiale a expliqué avoir été fière de son attitude pendant la rencontre.

« Au début du deuxième set, je me suis dit :  “ne perds pas le deuxième set. ” C’est ce que je me suis dit. Je m’attendais à ce que je retourne mieux, et surtout à ce que je saisisse les occasions que j’ai eues de la breaker si souvent. C’est frustrant de jouer contre quelqu’un qui sert très fort et qui ne vous donne pas la chance de faire le break. Je me disais juste que ce n’était pas fini, que je te faisais confiance. Je me suis même dit “Je t’aime” pendant le match. »

À l’issue de sa demi-finale, Ons Jabeur avait révélé en conférence de presse qu’elle rêvait de gagner Wimbledon depuis son élimination en quart de finale en 2021. La Tunisienne est tombée amoureuse du All England Lawn Tennis and Croquet Club et avait même le Venus Rosewater Dish (le trophée de la vainqueure) en fond d’écran sur son téléphone. Mais la magie n’a pas opéré ce samedi…

« J’ai tout fait depuis le début de l’année pour me concentrer sur ce tournoi. J’ai même la photo du trophée sur mon téléphone. Mais ça ne devait pas se faire. Je ne peux pas forcer les choses. Je ne suis probablement pas prête à être vainqueure d’un Grand Chelem. J’attends avec impatience le prochain. Mais je pars en étant très heureuse. Comme Bob Marley l’a dit : “Don’t worry, be happy” »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *