Halep célèbre son mariage avec une victoire à Indian Wells

Absente depuis l’US Open, Simona Halep, désormais mariée, a réussi son entrée en lice à Indian Wells malgré une première manche compliquée.

Simona Halep Indian Wells 2021

Après avoir dit oui à Toni Iuruc mi septembre, Simona Halep a dit non à Marta Kostyuk. Pour sa première danse sur un court en tant que femme mariée, la Roumaine a dû batailler lors de son entrée en lice à Indian Wells afin de faire valser la jeune ukrainienne de 19 ans. Bousculée par 58e mondiale dans les premiers jeux, Halep est finalement parvenu à rester reine du bal. Victoire 7-6, 6-1 en 1 h 33.


Une grosse bataille au premier set, puis Halep a déroulé

Absente du circuit depuis son élimination en huitième de finale de l’US Open contre Elina Svitolina, la native de Constanța, 30 ans depuis le 27 septembre, a concédé son service à 2-1 contre elle. Parvenant à débreaker dans la foulée, elle n’a ensuite gagné que deux points sur l’engagement adverse jusqu’au jeu décisif, sans concéder non plus plus de nouvelle occasion de break de son côté. Impériale dans le jeu décisif, elle a rapidement mené 6 points à 1 avant de boucler l’affaire 7-2, après 1 h de jeu.

Lors du deuxième acte, elle a tout de suite enfoncé le clou. Raquette en guise de marteau, elle a creusé l’écart d’entrée pour écrabouiller son adversaire : 5-1 double break, la messe était dite. Tête de série numéro 11 du WTA 1000 californien, Halep est désormais 17e au classement WTA. Après sa déchirure du mollet gauche contractée à Rome le 12 mai, alors qu’elle était 3e mondiale, elle a été privée de compétition pendant trois mois.

C’est bon de pouvoir rejouer à ce niveau

Simona Halep

Désormais coachée par Adrian Dobre et Adrian Marcu depuis la fin récente de sa collaboration avec Darren Cahill, Halep est toujours en quête de ses meilleures sensations. “Ça fait du bien de se sentir à nouveau en bonne santé”, a-t-elle déclaré lors de l’interview sur le court. “J’ai manqué plusieurs mois de compétition cette année. C’est bon de pouvoir rejouer à ce niveau, même si j’ai encore des choses à améliorer et que mon attitude n’a pas été la meilleure possible. Je veux continuer à progresser.”

Titrée à Indian Wells en 2015, l’ancienne numéro 1 mondiale pourrait désormais affronter une jeune phénomène dont elle est l’une des deux idoles avec Li Na : Emma Raducanu. La Britannique doit d’abord se défaire d’Aliaksandra Sasnovich dans la nuit de vendredi à samedi pour son premier match depuis qu’elle a été sacrée reine de l’US Open.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *