le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Surprises à Indian Wells : Auger-Aliassime, Zverev et Murray éliminés

Malgré une résistance acharnée, Félix Auger-Aliassime a été battu dès son entrée en lice au BNP Paribas Open par Botic van de Zandschulp (7-6, 6-7, 6-3). C’est, pour l’heure, la principale surprise de ce début d’Indian Wells chez les hommes.

Felix_Auger_Aliassime_Indian_Wells_2022 @Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

Indian Wells 2022 | Tableau | Programme

Le tableau d’Indian Wells a perdu, dans la nuit de dimanche à lundi, Alexander Zverev (N.3), Félix Auger-Aliassime (N.9), Pablo Carreño Busta (N.16), Aslan Karatsev (N.22) et Marin Cilic (N.24) avant le troisième tour. Dans l’autre partie du tableau, les principales têtes de série sont toujours debout mais Sonego (N.21), Khachanov (N.25) et Delbonis (N.32) ont chuté d’entrée.

La première surprise du jour, dimanche, a constitué un petit coup d’arrêt. Felix Auger-Aliassime était l’un des hommes forts de ce début de saison avec son quart de finale à l’Open d’Australie, son titre à Rotterdam (le premier de sa carrière), sa finale à Marseille et son succès par équipes lors de l’ATP Cup. Le Canadien de 21 ans, tête de série n°9, a été sorti par le dangereux Néerlandais Botic van de Zandschulp, 7-6(4), 6-7(4), 6-3 après un intense bras de fer de 3h14.

Auger-Aliassime, peut-être justement un peu éprouvé par son gros début de saison, paraissait pourtant avoir fait le plus dur en revenant à une manche partout après avoir crânement sauvé trois balles de match à 6-5 au deuxième set.

Mais un break concédé d’entrée de troisième manche, et plus globalement une certaine instabilité au service (huit doubles fautes, seulement 52% de premières balles), ont fini par lui coûter le match face à un Néerlandais auteur pour sa part d’une excellente prestation, et qui a eu le mérite de ne jamais perdre le fil.

Zverev n’y est pas

Pour Alexander Zverev en revanche, l’élimination précoce est dans la lignée de son début de saison 2022 décevant. Épargné par l’ATP – il a écopé uniquement de deux mois de suspension avec sursis jusqu’à février 2023 et d’une amende 25 000 dollars, en plus d’être privé de ses gains au Mexique – en dépit de son coup de sang à Acapulco, où il avait frappé à plusieurs reprises la chaise de l’arbitre avec sa raquette, Alexander Zverev est peut-être plus tourmenté qu’il ne veut bien le dire.

Il s’est fait surprendre en trois sets (6-2, 4-6, 7-6) par l’Américain Tommy Paul dès ses débuts dans le tournoi, son quatrième cette année en individuel après l’Open d’Australie (huitième de finale), Lyon (finale) et Acapulco (deuxième tour, disqualifié). Simplement, alors qu’il avait le match en main – il a servi pour mener 5-2 dans la dernière manche – Zverev a complètement coincé face à ce même adversaire qui l’avait déjà battu lors de leur première confrontation.

Dans le jeu décisif, l’Allemand n’a d’ailleurs pratiquement pas existé face à un Paul aussi autoritaire que dans la première manche. L’Américain sera opposé à l’Australien Alex De Minaur (N.29) au tour suivant.

Murray également éliminé

Si le tournoi féminin a (sans surprise) été marqué par de nombreuses surprises jusqu’à présent, l’élimination de Felix Auger-Aliassime a constitué la première onde de choc d’un tableau masculin qui a aussi perdu ce dimanche Andy Murray, battu par Alexander Bublik, 7-6(9), 6-3, après avoir laissé filer trois balles de premier set.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *