Anvers : Andy Murray s’est encore bien battu, mais Diego Schwartzman l’a fait plier

Andy Murray a encore livré une belle bataille sur le court de l’ATP 250 d’Anvers, mais le Britannique a fini par rendre les armes face à Diego Schwartzman (n°2) en deux sets 6-4, 7-6(6) pour le compte du deuxième tour. Le Britannique a sans doute payé sa débauche d’énergie au tour précédent face à Frances Tiafoe.

Diego Schwartzman - Buenos Aires 2021

Pour leur premier affrontement sur le circuit, Andy Murray et Diego Schwartzman ont assuré le spectacle ce jeudi soir à Anvers. Poussé dans de longs rallyes et malmené en début de match, l’Argentin a finalement fait respecter son statut de tête de série numéro 2, en s’imposant 6-4, 7-6(6) au deuxième tour après 2h13 de jeu face au Britannique, titulaire d’une invitation.

L’ancien numéro un mondial, qui avait consommé beaucoup d’énergie au tour précédent lors d’un rude bras de fer de 3 heures 45 avec Frances Tiafoe, a commis quelques erreurs ici ou là dans les moments cruciaux qui lui ont coûté cher. Handicapé par une faible efficacité en première balle (48%), il s’est trop souvent retrouvé à défendre son service (7 balles de break sauvées sur 10).

Le Britannique a pourtant parfaitement débuté la rencontre en imposant une intensité élevée à l’Argentin, avec des changements de rythme et de trajectoires fréquents. Après deux premiers jeux de service sans encombre, il a fait exploser Schwartzman à l’échange pour se détacher 4-1. C’est alors qu’ »El Peque » a entamé l’opération « remontada » en s’engouffrant plus régulièrement dans le court avec une prise de balle plus précoce pour couper les angles. Après avoir débreaké sur un coup droit dans le filet de Murray, il a profité de la baisse de régime de ce dernier pour aligner cinq jeux consécutifs et arracher la première manche.

Murray a rendu les armes dans le jeu décisif

Dès le premier jeu de la deuxième manche, Murray a dû écarter deux balles de break. Ce n’était que partie remise. Schwartzman a saisi sa cinquième opportunité, pour prendre une sérieuse option sur la victoire en menant quatre à deux. Mais Murray a prouvé à maintes reprises qu’il ne fallait pas l’enterrer trop tôt. Sur sa première balle de break, le natif du Maryland a poussé le valeureux Argentin à la faute en coup droit pour recoller au score à quatre jeux partout.

L’issue du match s’est donc soldée par un jeu décisif à suspense, où les deux joueurs ont eu toutes les peines à remporter leur service. Finalement, sa deuxième balle de match, Schwartzman est rentré dans le court avec son coup droit pour acculer Murray en défense et le faire craquer.

« C’était un plaisir de jouer Andy », a réagi le 13e joueur mondiale après sa victoire. « On n’avait jamais joué avant. J’ai beaucoup de respect pour lui, il est en train de revenir, chaque semaine il joue et bouge de mieux en mieux. J’ai grandi en regardant Roger, Rafa, Andy et Djokovic et jouer contre lui maintenant est un plaisir pour moi. »

Diego Schwartzman affrontera en quart de finale le jeune et talentueux américain de 20 ans, Brandon Nakashima ou le Suisse Henri Laaksonen. L’Argentin est la seule tête de série restante dans sa partie de tableau. A l’autre bout du tableau, Jannik Sinner (N°1) retrouvera Arthur Rindeknech vendredi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *