le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Le choc aura bien lieu : Kyrgios passe l’obstacle Báez et affrontera Medvedev à Montréal

Nick Kyrgios a éliminé Sebastián Báez (6-4, 6-4) mardi au premier tour du Masters 1000 de Montréal. Il a désormais rendez-vous avec le numéro 1 mondial.

Nick Kyrgios, Montréal 2022 Nick Kyrgios, pendant sa victoire contre Sebastián Báez à Montréal en 2022 (AI / Reuters / Panoramic) Montréal 2022

Titrée en simple et en double, avec Jack Sock, dimanche à Washington, Nick Kyrgios était attendu au tournant à Montréal. Il a pris le bon virage. Face à un Sebastián Báez en pleine ascension cette saison – 21 ans, 32e mondial -, le 37e du classement ATP s’est imposé 6-4, 6-4 en 1h25 au premier tour du Masters 1000 du Canada, pour gagner le droit de défier Daniil Medvedev.

“Physiquement je me sens bien, mentalement je suis un peu fatigué”, a-t-il déclaré au micro de Tennis TV une fois la victoire en poche. “J’essaie de mettre le titre (à Washington) derrière moi pour aller le plus loin possible ici. Je voulais jouer contre Medvedev, qui est aussi ici pour le trophée. C’est le numéro 1 mondial, un joueur extraordinaire, avec son propre style, peu orthodoxe. C’est un animal (sur le court), je vais faire de mon mieux.”

Petit évènement : Kyrgios a perdu un jeu de service

Avant d’entamer ce match, l’Australien n’avait plus perdu un engagement en simple depuis la fin du troisième set de la finale de Wimbledon contre Novak Djokovic. En comptant la quatrième manche de celle-ci et son parcours victorieux au Citi Open, il restait sur 71 jeux de services gagnés jusqu’à qu’il en cède un à 5-2, double break, contre Báez.

Toujours aussi spectaculaire, réussissant quelques coups de raquette magiques, le natif de Canberra a dû défendre une balle de break à 6-4, 0-1 avant de creuser l’écart. Prenant la mise en jeu adverse à 6-4, 2-2, il a conservé son avantage jusqu’au bout. Malgré un ultime jeu accroché, au cours duquel il a eu besoin de quatre balles de match.

Kyrgios va défier un numéro 1 mondial pour la quatrième fois

Grâce ce succès sur l’Argentin au petit gabarit – 1,70m – qui a lui aussi régalé le public avec un trick-shot, Nick Kyrgios s’est offert la possibilité d’affronter un numéro 1 mondial pour la quatrième fois de sa carrière. Lors des trois premières, il s’était mesuré à Rafael Nadal. Bilan : une victoire, deux défaites.

Au deuxième tour, il a rendez-vous avec Daniil Medvedev pour la troisième fois sur le circuit principal. S’il s’était d’abord imposé sur terre battue à Rome en 2019 puis sur le dur de Washington en finale la même année, il s’est ensuite incliné en quatre manches – 7-6, 6-4, 4-6, 6-2 – au deuxième tour du dernier Open d’Australie. Là où sa carrière avait commencé à suivre une nouvelle route, tracée par plus de motivation et de professionnalisme.

Les autres matches du premier tour à Montréal (Masters 1000, Stade IGA, dur, 6.573.785 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • David Goffin – Albert Ramos-Vinolas : à jouer
  • Diego Schwartzman – Alejandro Davidovich Fokina : programmé mardi
  • Andy Murray – Taylor Fritz : programmé mardi
  • Benoit Paire – Yoshihito Nishioka : programmé mardi
  • Miomir Kecmanovic – Botic van de Zandschulp : programmé mardi
  • Cameron Norrie – Brandon Nakashima : programmé mardi
  • Roberto Bautista Agut (N.14) – Marcos Giron (Q) : 7-6 [5], 6-3
  • Frances Tiafoe – Benjamin Bonzi : programmé mardi
  • Fabio Fognini – Holger Rune : programmé mardi
  • Alex De Minaur – Denis Shapovalov : 7-5, 7-6 [4]
  • Jack Draper (Q) – Hugo Gaston (Q) : 6-2, 6-3
  • Daniel Evans – Filip Krajinovic : 6-2, 1-6, 6-0
  • Adrian Mannarino (Q) – Arthur Rinderknech (Q) : 6-3, 6-3
  • Grigor Dimitrov (N.15) – Alexis Galarneau (WC) : 6-4, 7-5
  • Gael Monfils (N.17) – Pedro Martinez : 7-6 [4], 3-6, 6-2
  • Marin Čilić (N.13) – Borna Coric : 6-3, 6-2
  • Maxime Cressy – Aslan Karatsev : 6-4, 6-4
  • Tommy Paul – Vasek Pospisil (WC) : 6-4, 6-4
  • Pablo Carreno Busta – Matteo Berrettini (N.11) : 6-3, 6-2
  • Jenson Brooksby – Alexander Bublik : 6-2, 6-3
  • Alex Molcan – Mackenzie McDonald : 7-6 [1], 6-4
  • Emil Ruusuvuori – Stan Wawrinka : 6-3, 3-6, 6-3
  • Karen Khachanov – Francisco Cerundolo : 7-6 [4], 5-7, 6-3
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *