Enfin une bonne nouvelle pour le tennis aux Jeux : Djokovic sera là

Novak Djokovic a annoncé jeudi soir sa participation aux Jeux Olympiques de Tokyo (24 juillet-1er août) par un message sur les réseaux sociaux. Il est en lice pour le « golden Slam ».

C’est la fin d’une hémorragie pour le plateau du tennis aux Jeux Olympiques de Tokyo, qui auront lieu du 24 juillet au 1er août. Le numéro un mondial du tennis masculin, Novak Djokovic, a fait savoir sur Twitter qu’il allait participer à l’épreuve olympique en mettant en scène un échange par visio-conférence avec Kijoro Owaki, un enfant japonais de six ans devenu célèbre pour ses prodigieuses qualités techniques, ainsi que celles de son frère aîné de deux ans. L’un et l’autre avaient occupé la 25e place de notre classement « les 30 qui ont fait le confinement » au printemps 2020.

« Je ne peux pas décevoir mon jeune ami Kojiro. J’ai réservé mon vol pour Tokyo et je représenterai fièrement les couleurs de la Serbie », a tweeté Djokovic à ses 8,8 millions de followers.

Sur la vidéo liée au tweet, on l’entend dire à son contact : « Comment vas-tu mon ami ? Bon anniversaire pour tes six ans. Je suis ta progression. Je te souhaite bonne chance et j’ai bon espoir de te voir à Tokyo. »

Djokovic avait dit 50-50 à Wimbledon

Cette déclaration met fin à un suspense de cinq jours autour de la participation de Djokovic aux Jeux Olympiques. Il avait indiqué, après sa victoire en finale de Wimbledon, que sa participation se jouait à « 50-50 ». Les restrictions de déplacement et d’entourage pour cette Olympiade sous COVID-19, ainsi que l’énergie dépensée pour remporter coup sur coup Roland-Garros et Wimbledon ont fait hésiter Djokovic quant à la pertinence de ce déplacement alors qu’il peut réaliser le Grand Chelem calendaire à l’US Open, ce qui serait une première depuis 1969 et Rod Laver.

Avec cette participation aux J.O., Djokovic se laisse une chance de remporter l’Or olympique qui manque à son palmarès, en simple comme en double. Archi-favori du tournoi en 2016 à Rio de Janeiro après avoir remporté à la chaîne les quatre tournois du Grand Chelem à cheval sur 2015 et 2016, il avait été éliminé au premier tour par Juan Martin Del Potro et avait fini la soirée en larmes. Les J.O. de Tokyo seront ses quatrièmes après Pékin 2008, Londres 2012 (où il était porte-drapeau avant de terminer à la quatrième place), et Rio 2016.

Fier de m’envoler avec l’équipe serbe pour ramener les plus belles médailles.

Novak Djokovic

De fait, Djokovic est en lice pour le Golden Slam, c’est-à-dire une année qui le verrait remporter les quatre tournois du Grand Chelem et l’Or olympique, exploit jamais réalisé dans le tennis masculin et seulement réussi par Steffi Graf en 1988 chez les femmes.

Connu pour sa fierté d’être serbe et de nombreuses actions en faveur du tennis dans son pays, Djokovic s’est convaincu qu’il pouvait réussir à Tokyo deux semaines après Wimbledon et trois semaines avant l’US Open. La seule médaille olympique remportée par Novak Djokovic a été le bronze à Pékin en 2008.

En serbe, il a écrit à ses followers : « Je suis très fier de faire mes bagages et de m’envoler avec l’équipe serbe pour ramener des stades olympiques les plus belles médailles. Pour moi, représenter la Serbie aux Jeux a toujours été un moment particulier de joie et de motivation. Je ferai de mon mieux pour nous rendre heureux. Allez c’est parti ! »

Sans Federer, Nadal et beaucoup d’autres

La décision de Djokovic intervient après 48 heures où les forfaits se sont multipliés chez les hommes comme les femmes. Roger Federer, David Goffin, Vasek Pospisil, Dan Evans, Bianca Andreescu, Victoria Azarenka, Angelique Kerber et Johanna Konta ont déclaré forfait pour des raisons différentes. D’autres stars comme Rafael Nadal ou Serena Williams avaient déjà fait connaître leur absence pour cette édition qui se déroulera à huis clos.

Ses principaux rivaux pour la médaille en simple seront, sur la papier, Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas. Vous pouvez retrouver sur notre site anglais la liste des principaux absents pour les Jeux Olympiques.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *