le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Muguruza, sortie par Cornet, et Kontaveit par Tauson : deux favorites prennent la porte à Melbourne

Finalistes des WTA Finals en novembre, Garbine Muguruza et Anett Kontaveit ont été éliminées dès le deuxième tour de l’Open d’Australie, jeudi.

Open d’Australie 2022 | Tableau | Programme

Elles faisaient partie des sérieuses outsiders, voire des favorites. De celles qui ont terminé 2021 en trombe – Garbine Muguruza sur un titre au Masters, Anett Kontaveit sur trois titres en deux mois et une finale aux WTA Finals. Toutes deux ont été éliminées de l’Open d’Australie jeudi, après avoir été sèchement battues : Muguruza par Cornet, Kontaveit par Tauson.

Muguruza, 15 jours sans son staff, touché par le Covid

Garbine Muguruza disait ces derniers jours qu’elle était dans la forme de sa vie, qu’elle n’avait jamais aussi bien joué. Ce jeudi, la lauréate du dernier Masters ne fait déjà plus partie du tableau, battue à la régulière (6-3, 6-3) par Alizé Cornet, 61e mondiale. Cette dernière, âgée de 31 ans, continue de montrer qu’elle adore les gros matchs. Et se paie pour la troisième fois de suite l’Espagnole de 28 ans, après Berlin l’an dernier et Brisbane en 2017. “Elle a très bien joué, un match très solide. Je pense qu’elle joue mieux lorsqu’elle affronte des joueuses bien classées”, a résumé la 3e mondiale.

Si les deux joueuses ont réalisé autant de coups gagnants (17), Muguruza a fait deux fois plus de fautes que son adversaire : 33 contr 16 pour Cornet, très performante au service avec 80 % de points gagnés derrière sa première balle et aucune balle de break à défendre. “Je suis un peu surprise par mon niveau. Je suis déçue. C’est une journée difficile. Je n’ai pas du tout senti mon jeu. Mon service n’était pas là. Je pense que mes coups n’étaient pas là non plus. Tactiquement, je pense que je n’ai pas pris les bonnes décisions non plus.” Muguruza a pointé son manque d’agressivité et de précision. “Elle a dominé les rallyes.”

Le début de l’année a été assez stressant avec mon staff, qui a été testé positif au Covid. Nous avons été séparés pendant 15 jours. C’était un peu délicat. Cela m’a un peu destabilisé

Garbine Muguruza

Un jour sans pour Garbine Muguruza, qui confirme ses difficultés en Grand Chelem. En 2021, elle n’avait pas dépassé les huitièmes de finale et s’était même fait sortir au premier tour de Wimbledon.

En conférence de presse, la native de Caracas a expliqué que l’ensemble de son staff avait été testé positif au Covid avant d’arriver en Australie, ce qui ne lui a pas permis de se préparer de la meilleure manière. “Le début de l’année a été assez stressant avec mon staff, qui a été testé positif au Covid. Nous avons été séparés pendant 15 jours. C’était un peu délicat. Evidemment, je peux m’entraîner seule et j’aime ça. Mais c’est une période particulière de l’année. La pré-saison, le début de la saison, vous faites les dernières retouches. Cela m’a un peu déstabilisé. Même si j’ai eu du temps ici pour me préparer, je pense que la combinaison de tout cela ne m’a pas aidé”, a détaillé Muguruza, qui avait commencé sa saison par une défaite au deuxième tour à Sydney contre Kasatkina.

Après de son aveu avoir disputé l’un des pires matchs de sa carrière à Adélaïde, Alizé Cornet a cette fois réalise un match “quasi-parfait”. “Je savais à quoi m’attendre et je savais comment l’embêter. Je sentais que mes coups partaient bien, j’ai joué relâchée.” Pour la sixième fois au 3e tour à Melbourne, la Niçoise a l’occasion de retrouver les huitièmes de finale, comme en 2009, il y a 11 ans. Elle devra pour cela se défaire de Tamara Zidansek (29e), demi-finaliste du dernier Roland-Garros. Ce serait un beau cadeau de 32e anniversaire.

Kontaveit assommée par la tornade Tauson

Elle est en une du site d’un des principaux quotidiens estoniens, Postimees. “Kontaveit sortie d’un tableau ouvert à Melbourne”, peut-on lire. L’Estonienne avait sur sa route potentielle des joueuses largement à sa portée, d’autant que Rybakina, sa possible adversaire en huitième de finale, et Muguruza sur le papier, son adversaire en quart, étaient éliminées.

Mais ce premier tournoi du Grand Chelem ne l’a pas réussie. La 7e mondiale a été étrillée (6-4, 6-2) en 1h21 par la jeune Danoise (19 ans) Clara Tauson (39e), qui a rendu une belle feuille de stats (5 aces, 20 coups gagnants, 13 fautes directes). Et qui s’offre son premier 16e de finale en Majeur. “Tout a fonctionné, a-t-elle déclaré, tout sourire. Je me sentais vraiment bien sur le terrain. J’ai tout tenté et ça a marché aujourd’hui.”

Kontaveit a subi derrière sa deuxième balle (10/27 seulement remportés) et a commis beaucoup trop de fautes (27) pour espérer l’emporter. Elle n’avait plus perdu aussi tôt dans un Grand Chelem depuis trois ans et l’Open d’Australie 2019.

Elle a très bien joué, de manière agressive. Je n’ai pas lâché, j’ai essayé, mais je n’ai pas réussi à me libérer.

Anett Kontaveit

“Soit je n’arrivais pas à gérer son rythme très élevé, soit j’attendais trop de moi. Je ne connais pas encore la réponse exacte, s’est interrogée Kontaveit devant la presse estonienne. Elle a très bien joué, de manière agressive. Je n’ai pas lâché, j’ai essayé, mais je n’ai pas réussi à me libérer.”

La protégée de Dmitry Tursunov avait pourtant bien démarré la saison, par une demi-finale perdue 14-12 au tie-break du troisième face à la 4e mondiale Barbora Krejcikova à Sydney. Elle devra patienter avant d’atteindre la première demi-finale de sa carrière en Grand Chelem. Les espoirs de l’Estonie reposent donc désormais sur les épaules de l’inoxydable Kaia Kanepi, 36 ans, qualifiée, elle, pour le troisième tour.

Estonia's Anett Kontaveit leaves court after losing her second round match against Denmark's Clara Tauson
Anett Kontaveit, après sa défaite contre Clara Tauson, jeudi, à l’Open d’Australie. Crédit : Panoramic

Les têtes de série qui ont perdu ce jeudi à l’Open d’Australie (2e tour) : Muguruza (3), Kontaveit (6), Rybakina (12). Elles ont perdu mercredi (2e tour) : Bencic (22), Sorribes Tormo (32).

Les têtes de série qui ont gagné ce jeudi à l’Open d’Australie (2e tour) : Sabalenka (2), Swiatek (7), Pavlyuchenkova (10), Mertens (19), Kasatkina (25) Collins (27), Zidansek (29), Vondrousova (31). Elles ont gagné mercredi (2e tour) : Barty (1), Krejcikova (4), Sakkari (5), Badosa (8), Osaka (13), Svitolina (15), Pegula (21), Azarenka (24), Ostapenko (26), Kudermetova (28), Giorgi (30)

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *