Roland-Garros, le récap du tableau masculin : Djokovic et Nadal en balade, Federer bousculé mais qualifié, aucun Français au troisième tour

Votre guide pour tout ce qu’il faut savoir sur la 5e journée de Roland-Garros chez les hommes, avec les victoires de Djokovic, Federer, Schwartzman et Berrettini ainsi que les défaites de Monfils et Karatsev.

Novak Djokovic, Roland-Garros 2021
  • Ils ont gagné ce jeudi à Roland-Garros (2e tour) : Novak Djokovic (N°1), Rafael Nadal (N°3), Roger Federer (N°8), Matteo Berrettini (N°9), Diego Schwartzman (N°10), Jannik Sinner (N°18), Lorenzo Musetti, jan-Lennard Struff, Marco Cecchinato, Mikael Ymer, Philipp Kohlschreiber
  • Ils ont été éliminés ce jeudi à Roland-Garros (2e tour) : Gaël Monfils (N°14), Alex de Minaur (N°21), Aslan Karatsev (N°24), Marin Cilic, Richard Gasquet, Federico Coria, Aljaz Bedene, Yoshihito Nishioka, Gianluca Mager, Pablo Cuevas, Facundo Bagnis
  • Pour suivre toute l’actualité de Roland-Garros, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de vendredi est à retrouver ici.
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.

Djokovic en contrôle

Comme à son habitude en Grand Chelem, Novak Djokovic est très sérieux lors des premiers tours. Le numéro un mondial s’est facilement qualifié pour le troisième tour de Roland-Garros ce jeudi en battant Pablo Cuevas (6-2, 6-4, 6-3). Très solide à l’échange, le Serbe a terminé la rencontre avec 10 aces, 32 coups gagnants et 22 fautes directes.

Seul point noir dans le jeu de Novak Djokovic, son service. Le numéro un mondial a du faire face à 9 balles de break ce jeudi sur le court Suzanne-Lenglen ! Souvent bousculé, il n’a toutefois cédé sa mise en jeu qu’à une seule reprise. Au prochain tour, il sera opposé au Lituanien Ricardas Berankis.

Federer se rassure

Opposé à Marin Cilic, ancien numéro trois mondial, Roger Federer s’est rassuré son sa capacité à tenir la cadence et la distance face à un très bon joueur. Le Suisse s’est imposé en quatre manches (6-2, 2-6, 7-6, 6-2) après un combat qui a duré 2h25. Très solide au service (16 aces) et à l’échange (47 coups gagnants), Federer “s’est surpris”, comme il l’a confié à l’issue de la rencontre.

Le tournant du match a été le tie-break du troisième set. Sur un fil face à un Marin Cilic qui venait de le debreaker, le Suisse a su hausser son niveau pour remporter ce jeu décisif 7 points à 4, bien aidé par un service qui lui a offert des points gratuits et un ace pour conclure. Au prochain tour, Roger Federer sera opposé au gaucher allemand Dominik Koepfer.

Nadal déroule pour son anniversaire

Le jour de ses 35 ans, Rafael Nadal s’est fait un beau cadeau en se qualifiant pour le troisième tour de Roland-Garros. Le numéro trois mondial a battu Richard Gasquet en night session sur le court Philippe-Chatrier (6-0, 7-5, 6-2). Après avoir débuté le match de manière exceptionnelle (11 coups gagnants, 3 fautes directes), l’Espagnol s’est montré un peu moins agressif, au contraire de Gasquet qui a élevé son niveau de jeu.

La deuxième manche a été plus accrochée avec un Français qui a pris sa chance en bousculant Rafael Nadal. Mais l’Espagnol, comme toujours très bon sur les points importants, a su s’éviter un tie-break dangereux en breakant Gasquet à 6-5. Le troisième et dernier set a vu Nadal prendre définitivement le dessus, et mettre fin aux derniers espoirs tricolores. Pour la première fois de l’ère Open, il n’y aura aucun Français au troisième tour à Roland-Garros.

Schwartzman poursuit son sans-faute

Demi-finaliste de Roland-Garros en 2020, Diego Schwartzman semble toujours très à l’aise sur la terre battue parisienne. L’Argentin s’est qualifié ce jeudi pour le troisième tour du Grand Chelem parisien et n’a toujours pas perdu un seul set. Après son succès face à Yen-Hsun Lu au premier tour, “El Peque” s’est facilement imposé ce jeudi contre Aljaz Bedene, 56e joueur mondial (6-4, 6-2, 6-4).

Sans faire un grand match (19 coups gagnants, 28 fautes directes), Diego Schwartzman a profité des 55 fautes directes de son adversaire pour se rendre la tâche très facile. L’Argentin a été le meilleur sur les points important, en sauvant notamment 8 balles de break sur l’en semble de la partie. Qualifié pour le troisième tour, il défiera Philipp Kohlschreiber samedi prochain.

La déception Monfils

Il était l’une des deux dernières chances françaises de rallier le troisième tour de Roland-Garros mais Gaël Monfils n’a pas pu défendre pleinement ses chances ce jeudi. Opposé à Mikael Ymer, 105e mondial, le Français s’est blessé à une jambe en début de rencontre et n’a pas pu tenir le choc physiquement sur la longueur (6-0, 2-6, 6-4, 6-3).

Auteur de 61 fautes directes, Gaël Monfils a été trop brouillon pour espérer pouvoir inverser la tendance. Le Français a pourtant mené dans la troisième manche, avec le break en poche, mais il a perdu 10 des 13 derniers jeu de la rencontre. Les derniers espoirs côté tricolore reposent sur les épaules de Richard Gasquet, qui affrontera le tenant du titre Rafael Nadal en night session.

Extrait du tableau, du 2e au 3e tour

Karatsev ne verra pas le troisième tour

La sensation du début d’année 2021, Aslan Karatsev, a été éliminé dès le deuxième tour de Roland-Garros ce jeudi. Demi-finaliste du dernier Open d’Australie, finaliste du tournoi de Belgrade après avoir notamment battu Novak Djokovic sur terre battue, le Russe faisait figure d’outsider pouvant potentiellement poser des problèmes à Rafael Nadal en quart de finale, mais Philipp Kohlschreiber en a décidé autrement (6-3, 7-6, 4-6, 6-1).

A 37 ans, l’Allemand a prouvé qu’il avait encore de belles choses à montrer sur le circuit. Le 132e joueur mondial a été ultra réaliste en convertissant ses trois balles de break en autant d’occasions. En face, Aslan Karatsev a eu cinq opportunités mais n’en a transformé qu’une seule… Déception pour le Russe qui quitte prématurément la porte d’Auteuil.

Extrait du tableau, du 2e au 3e tour

Les pépites italiennes au rendez vous

Si les Français sont dans le dur pour cette édition 2021 de Roland-Garros, les Italiens, eux, peuvent sourire ! Matteo Berrettini (N°9), Jannik Sinner (N°18) et Lorenzo Musetti se sont qualifiés pour le troisième tour du Grand Chelem parisien. Le mieux classé des trois, Berrettini, a maîtrisé Federico Coria, le frère de Guillermo (6-3, 6-3, 6-2). Très convaincant, l’Italien sera opposé à Soonwoo Kwon samedi.

Après avoir lutté cinq sets au premier tour, Jannik Sinner (N°18) a une nouvelle fois perdu un set ce jeudi au deuxième tour de Roland-Garros. L’Italien a bataillé pour se défaire de son compatriote Gianluca Mager (6-1, 7-5, 3-6, 6-3). Il retrouvera Mikael Ymer pour une place en huitièmes de finale.

Lorenzo Musetti, 19 ans et 76e joueur mondial, impressionne pour son premier Roland-Garros. Après son succès face à David Goffin lundi, l’Italien a confirmé ce jeudi en disposant facilement de Yoshihito Nishioka (7-5, 6-3, 6-2). Il sera opposé à Marco Cecchinato ou Alex de Minaur samedi.

Les autres résultats

  • La tête de série numéro 30, Taylor Fritz, s’est incliné au deuxième tour de Roland-Garros face à Dominik Koepfer (6-3, 6-2, 3-6, 6-4). Inquiétude pour l’Américain qui a quitté le court en chaise roulante, blessé au genou.
  • Qualification pour le troisième tour du Britannique Cameron Norrie. Le 45e joueur mondial a battu Lloyd Harris, 54e, après une belle bataille (4-6, 6-3, 6-3, 6-2). Il défiera Nadal ou Gasquet samedi.
  • Alex de Minaur (N°21) a subit la loi du demi-finaliste de l’édition 2018, Marco Cecchinato (6-4, 6-1, 3-6, 6-1). L’Italien défiera son compatriote Lorenzo Musetti au troisième tour.
  • Après avoir éliminé Andrey Rublev au premier tour, Jan-Lennard Struff a confirmé ce jeudi en disposant en trois manches de Facundo Bagnis (7-5, 7-6, 6-4). L’Allemand sera le prochain adversaire de Carlos Alcaraz.
  • L’Espagnol est devenu ce jeudi le plus jeune joueur à atteindre le troisième tour d’un Grand Chelem depuis Rafael Nadal en 2004. Carlos Alcaraz, 18 ans, a dominé Nikoloz Basilashvili (N°28) en trois manches (6-4, 6-2, 6-4).
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *