Fernandez fait tomber Svitolina et rejoint le dernier carré de l’US Open à 19 ans

Leylah Fernandez, 73e joueuse mondiale, a réalisé un nouvel exploit en éliminant Elina Svitolina en trois manches 6-3, 3-6, 7-6(5) en quart de finale de l’US Open mardi. La pépite canadienne se hisse en demi-finale à seulement 19 ans.

Leylah Fernandez, US Open 2021

US OPEN (F) – QUART DE FINALE

LEYLAH FERNANDEZ BAT ELINA SVITOLINA (N°5) : 6-3, 3-6, 7-6(5)

  • L’information principale : Leylah Fernandez a éliminé en trois sets Elina Svitolina (N°5) en quart de finale de l’US Open.
  • Vous apprendrez aussi : A 19 ans, la Canadienne a résisté à trois reprises au retour d’Elina Svitolina 
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour voir que Leylah Fernandez à un mental de championne

On n’arrête plus Leylah Fernandez. Après avoir éliminé deux anciennes numéro 1 mondiales et vainqueures en Grand Chelem, Naomi Osaka (N°3) et Angelique Kerber (N°16), la Canadienne, qui a fêté ses 19 printemps lundi, s’est offert une nouvelle victoire de prestige en venant à bout d’Elina Svitolina (N°5) au bout d’un intense et spectaculaire combat (6-3, 3-6, 7-6(5)).

L’Ukrainienne avait passé 3h12 de moins sur le court avant d’aborder ses quarts de finale. Mais, la Québécoise aux origines équatoriennes et philippines n’a pas subi la moindre baisse physique. Bien au contraire. Après deux premiers jeux de service tranquilles, Elina Svitolina a plié sous l’agressivité adverse. Les deux pieds dans le court, Leylah Fernandez s’est procurée la première balle de break à 3-2 grâce à un retour canon.

Sur un rallye de 24 coups de raquette conclu avec son coup droit, la Canadienne a pris les devants au tableau d’affichage. Avec 13 points gagnants (contre 4 seulement pour Svitolina), Fernandez a profité de ce seul break d’avance pour remporter la première manche sans avoir eu à défendre une seule balle de break.

Svitolina a pris l’ascendant dans la deuxième manche

Elina Svitolina n’avait jamais réussi à remporter un quart ou une demi-finale de Grand Chelem après avoir perdu le premier set en six tentatives. A chaque fois, elle avait même rendu les armes en deux sets. Cette fois, la 5e joueuse mondiale ne s’est pas laissée marcher sur les pieds. A 2-1, elle a fait jouer sa jeune adversaire pour la faire déjouer.

Moins alerte sur les jambes, Fernandez a cédé deux fois de suite son service. Après un net avantage pris par Svitolina à 5-1, la fin de set a été accrochée. La “teenager” canadienne a effacé un break de retard, puis a bousculé à nouveau l’Ukrainienne lorsqu’elle servait une deuxième fois pour le set. Mais Svitolina a écarté trois balles de break avant de boucler la deuxième manche sur son service et de remettre les pendules à l’heure.

Un troisième set disputé au couteau

La manche décisive a laissé place à une belle bataille. Avec la même envie de faire le jeu, Fernandez a exploité sa première balle de break de la manche pour prendre les devants. Mais, tour à tour, elles ont cédé leur engagement et après trois breaks consécutifs, c’est la plus jeune des deux joueuses qui menait 5-2. Alors que Fernandez semblait avoir pris l’ascendant psychologique, Svitolina a aligné trois jeux de rang pour recoller à 5-5.

© Panoramic

L’ancienne numéro 1 mondiale juniors disputait son quatrième tie-break du tournoi. Après avoir remporté les trois premiers, elle a de nouveau pris les devants pour mener 4-1. Mais, encore une fois, Svitolina n’a pas abdiqué et est revenue à hauteur.

A 5-5, Fernandez a réussi un passing de revers long de ligne qui accrochait la bande du  filet avant de terminer dans le court et de faire lever le public du court Arhur-Ashe. Dans la foulée, sur la première balle de match, Svitolina a vu un de ses revers lui échapper et terminer derrière la ligne de fond de court.

Avec 42 coups gagnants, 19 points gagnés au filet, Leylah Fernandez et son jeu ultra agressif et ambitieux a une nouvelle fois épaté le public. Et on peut dire qu’elle n’a pas volé sa place dans le dernier carré acquise par un parcours époustouflant. Alors qu’elle n’avait jamais battu une top 10, en voilà trois épinglées à son palmarès. Le tout à seulement 19 ans.

Il lui faudra désormais récupérer après un nouveau match à rallonge de 2h24, car dans le dernier carré, elle devra faire à la numéro 2 mondiale, Aryna Sabalenka.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *