Quatre jeux concédés, une bulle, Zverev était en démonstration

Alexander Zverev s’est facilement qualifié pour le troisième tour de l’US Open après sa victoire face à Albert Ramos-Vinolas (6-1, 6-0, 6-3).

Alexander Zverev, US Open 2021

New York a été frappé par la tempête Ida mercredi et par l’ouragan Zverev ce jeudi ! Opposé à Albert Ramos-Vinolas au deuxième tour de l’US Open, l’Allemand a balayé l’Espagnol en 1 heure et 14 minutes en ne lui laissant que quatre jeux pour se qualifier pour le troisième tour de l’US Open (6-1, 6-0, 6-3). Le quatrième joueur mondial sera opposé à Alexander Bublik ou Jack Sock pour une place en huitième de finale. 

Très concentré, le joueur allemand a parfaitement débuté la rencontre en prenant la mise en jeu de son adversaire. Albert Ramos-Vinolas a ouvert son compteur pour rester au contact à 2-1, puis a vécu un véritable calvaire sur le court Arthur-Ashe. L’Espagnol, visiblement encore émoussé physiquement après son combat en cinq sets face à Lucas Pouille au premier tour, a perdu 13 jeux consécutifs pour se retrouver mené 6-1, 6-0, 3-0 ! 

Très impressionnant sur le court, Alexander Zverev a gagné 33 points sur les 64 services d’Albert Ramos-Vinolas durant la totalité de la rencontre. L’Allemand, auteur de 10 aces, n’a perdu que neuf points sur sa mise en jeu, et n’a pas concédé une seule balle de break en 74 minutes de match. Il a terminé la rencontre avec 26 coups gagnants contre seulement 10 pour son adversaire. 

Largement en tête avec une grande marge sur l’Espagnol, Alexander Zverev s’est un peu relâché dans le troisième set et s’est contenté d’un seul break, en début de manche, pour aller conclure la partie. Finaliste en 2020, l’Allemand est en forme à New York et a enregistré une treizième victoire de suite pour se qualifier pour le troisième tour de l’US Open. 

Alexander Zverev
Alexander Zverev AI / REUTERS / PANORAMIC

Monfils, dernier représentant Tricolore à New York

Il ne reste plus qu’un Français à l’US Open, Gaël Monfils. Après les défaites au deuxième tour d’Arthur Rinderknech, d’Adrian Mannarino et de Corentin Moutet, le Parisien a confirmé son statut de tête de série en se qualifiant pour le troisième tour du Grand Chelem américain. “La Monf” a battu Steve Johnson après un beau combat en quatre sets (7-5, 4-6, 6-4, 6-4).

Le Tricolore retrouve enfin des couleurs en Grand Chelem. C’est la première fois de l’année qu’il gagne deux matchs consécutifs dans cette catégorie de tournoi, et la première fois qu’il atteint ce stade de la compétition en Majeur depuis l’Open d’Australie 2020. Pour tenter de se hisser en deuxième semaine, Gaël Monfils devra battre Jannik Sinner ou Zachary Zvajda samedi.

Un autre Français était au programme ce jeudi. Corentin Moutet a fait le show comme à son habitude et a tenu la dragée haute au finaliste de Wimbledon Matteo Bettettini. Mais il s’est finalement incliné en quatre sets (7-6, 4-6, 6-4, 6-3). C’est la première fois de sa carrière que le Tricolore réussi à prendre un set à un membre du top 10. Mais avec 42 fautes directes, Moutet a trop donné pour espérer mieux face à l’Italien.

Hurkacz éliminé, Karatsev sur un fil

La tête de série numéro 10 ne figure plus dans le tableau masculin de l’US Open. Hubert Hurkacz s’est fait surprendre par le vétéran italien Andreas Seppi, 37 ans (2-6, 6-4, 6-4, 7-6). Le Polonais a semblé à l’aise après le gain de la première manche mais ses difficultés au service, notamment en seconde balle, lui ont porté préjudice. Après une victoire en cinq sets face à Marton Fucsovics mardi, Andreas Seppi s’est offert le 13e joueur mondial pour se qualifier pour le troisième tour de l’US Open. La moitié des têtes de série ne figure plus dans le tableau masculin.

Aslan Karatsvev a bien failli subir le même sort ce jeudi. Le Russe, tête de série 21, a frôlé la catastrophe face à Jordan Thompson. Mené deux sets à zéro par l’Australien, Karatsev a finalement réussi à s’en sortir en cinq manches, en sauvanrt notamment deux balles de match dans le tie-break du quatrième set (3-6, 3-6, 7-5, 7-6, 6-1). Miraculé, il défiera Taylor Fritz ou Jenson Broosky pour une place en huitième de finale.

Opelka poursuit son sans faute

Finaliste du Masters 1000 de Toronto, Reilly Opelka confirme qu’il se sent à l’aise sur le ciment américain. Le 24e joueur mondial n’a toujours pas perdu un set à l’US Open et s’est qualifié pour le deuxième tour du dernier Grand Chelem de l’année en dominant Lorenzo Musetti (7-6, 7-5, 6-4). L’américain n’a pas perdu une seule fois sa mise en jeu face à l’Italien. 

Reilly Opelka s’est montré patient dans chaque set avant de trouver l’ouverture. Il a parfaitement géré le tie-break de la première manche, remporté 7 points à 1. L’Américain a breaké Musetti pour mener 6-5 dans le deuxième acte et 4-3 dans le troisième et a conservé cet avantage pour conclure la rencontre. Opelka sera opposé à Nikoloz Basilshvili au troisième tour. 

  • Ils ont gagné ce jeudi (2e tour) : Novak Djokovic (1), Alexander Zverev (4), Matteo Berrettini (6), Denis Shapovalov (7), Gael Monfils (17), Jannik Sinner (13), Aslan Karatsev (21), Reilly Opelka (22)
  • Ils ont perdu ce jeudi (2e tour): Hubert Hurkacz (10), Alexander Bublik (31)
  • Pour suivre toute l’actualité de l’US Open, rendez-vous sur cette page
  • Pour suivre les matchs en direct, voir le tableau masculin et le tableau féminin, nous vous recommandons de vous rendre le site officiel du tournoi.
  • Le programme de jeudi à l’US Open est disponible ici
  • Et tout ce que vous devez savoir sur le tournoi (informations pratiques, billets, etc.) est disponible dans cet article.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *