Halep forfait, Serena et Barty dans la même moitié de tableau : tout ce qu’il faut savoir sur le tableau dames de Wimbledon 2021

Tiré au sort ce vendredi, peu après le forfait de Simona Halep, le tableau dames de Wimbledon 2021 présente une partie haute dense avec Serena Williams et Ashleigh Barty.

Serena Williams at Wimbledon in 2018

Lundi, le “Temple du tennis” ouvre ses portes. Après les qualifications disputées sur le site de Roheampton, les tableaux principaux de Wimbledon ont été tirés au sort ce vendredi. Chez les dames, la partie haute est apparue plus dense que la basse, notamment en raison du forfait de dernière minute de Simona Halep. En fin de matinée, la tenante du titre et numéro 3 mondiale, pas suffisamment remise de sa blessure au mollet gauche, l’a annoncé via son compte Instagram.

Une partie haute très dense, avec Ashleigh Barty et Serena Williams

Ashleigh Barty (N.1), Bianca (Andreescu N.5), Victoria Azarenka (N.12), Barbora Krejčíková (N.14) – titrée en simple et double à Roland-Garros -, Anett Kontaveit (N.24), Kiki Bertens (N.17), la locale Johanna Konta (N.27) ou encore Daria Kasatkina (N.31) récente finaliste à Birmingham… Toutes ces joueuses sont dans le premier quart de tableau. Théoriquement, Barty, numéro1 mondiale, pourrait affronter Konta au troisième tour, Krejcíková en huitième de finale puis Andreescu avant une éventuelle demie choc contre Serena Williams.

L’Américaine se trouve dans le deuxième quart, en compagnie notamment d’Elina Svitolina (N.3), Belinda Bencic (N.9), Anastasia Pavlyunchenkova (N.16), Cori Gauff (N.20), et Angelique Kerber (N.25). En quête d’un 24e titre du Grand Chelem en simple synonyme de record à égalité avec Margaret Smith Court, Serena a potentiellement rendez-vous avec Kerber au troisième tour, pour une revanche de la finale 2018 gagnée par l’Allemande. En passant cet obstacle, elle pourrait ensuite se mesurer à Gauff ou Bencic en huitièmes de finale, puis Svitolina dans la foulée.

tableau femmes Wimbledon 2021, partie haute

Sabalenka, Kvitová, Mugruza, Kenin, Plíšková et Świątek dans la partie basse

Dans la troisième partie de tableau, Sofia Kenin (N.4), Karolína Plíšková (N.8) et Petra Kvitová (N.10) font office de favorites. Plíšková, qui n’a jamais fait mieux que huitième de finale à Londres, pourrait défier sa compatriote tchèque Kvitová, titrée en 2010 et 2014, à ce stade de la compétition cette année. Kenin, qui s’est toujours arrêtée au second tour en deux participations, a possiblement rendez-vous avec Veronika Kudermetova au troisième tour, puis Elise Mertens ou Madison Keys lors du suivant.

Enfin, dans le dernier quart, Aryna Sabalenka (N.2) a théoriquement une affiche prévue face Maria Sakkari (N.15) ou Elena Rybakina (N.18) en huitièmes de finale. Si Iga Świątek (N.7) est la tête de série la plus élevée derrière la Biélorusse, son niveau sur gazon – surface où elle se dit elle-même encore en apprentissage – la place derrière Garbiñe Muguruza en tant que favorite de sa section. L’Espagnole, gagnante de l’édition 2017, pourrait toutefois devoir ferrailler avec Ons Jabeur, récente gagnante à Birmingham, au troisième tour.

Wimbledon 2021 tableau dames partie basse

Les principales affiches du premier tour

  • Barty – Suárez Navarro
    Opposée à la numéro 1 mondiale, l’Espagnole, qui a fait un match héroïque contre Sloane Stephens à Roland-Garros pour son retour la compétition après avoir vaincu un cancer, dispute son dernier Wimbledon.
  • S. Williams – Sasnovich
    Pour débuter sa quête de 24e titre du Grand Chelem en simple, l’Américaine sera tout de suite dans le bain. Avec son jeu variée, la Biélorusse apprécie le gazon. Wimbledon est le seul tournoi du Grand Chelem où elle a déjà atteint les huitièmes de finale. Ce sera le premier match de Williams sur Gazon depuis la finale perdue en 2019 contre Halep.
  • Kvitová – Stephens
    D’entrée, un choc entre reines couronnées en Grand Chelem. Deux fois sacrée à Wimbledon, la Tchèque affronte une Américaine titrée à l’US Open en 2017, et quart de finaliste à Londres en 2013.
  • Krejčíková – Tauson
    Gagnante de Roland-Garros en simple et en double, la Tchèque n’a pas une entrée en matière aisée face à la Danoise. A 18 ans, cette dernière s’est imposée comme une étoile montante du circuit en intégrant le Top 100 et en soulevant son premier trophée sur le circuit principal, à Lyon en début d’année.
  • Muguruza – Ferro
    Visant un deuxième titre à Wimbledon et un troisième en Grand Chelem, l’Espagnole lance son aventure face à une Française capable de poser des problèmes à d’excellentes joueuses, mais qui peine toutefois sur gazon actuellement (battue au d’entrée à Birmingham, et au premier tour des qualifications à Eastbourne).
  • Andreescu – Cornet
    Face à la gagnante de l’US Open 2019, Cornet a peut-être une carte à jouer. Demi-finaliste à Berlin après un beau parcours, la Niçoise était notamment venue à bout de la Canadienne au premier tour. Cette dernière, peu à l’aise actuellement sur gazon, s’est ensuite inclinée au second tour à Eastbourne.
  • Ka. Plíšková – Zidansek
    Hormis à Wimbledon, la Tchèque a atteint, au moins, les demi-finales dans chaque tournoi du Grand Chelem. Pour espérer dépasser, enfin, les huitièmes à Londres, elle devra d’abord ferrailler avec une Tamara Zidansek en confiance après sa demi-finale à Roland-Garros.
  • Fernandez – Ostapenko
    18 ans et déjà 68e mondiale, Leylah Fernandez s’apprête à disputer son premier Wimbledon. Comme Clara Tauson, elle affiche un premier titre en carrière depuis Monterey en mars, gagné face à la même adversaire – Vitkorija Golubic – que la Danoise. Pour débuter, son duel face à une Jelena Ostapenko toute en puissance et mimiques cocasses devrait valoir le coup d’œil.
  • Pegula – Garcia
    Pour son deuxième tournoi du Grand Chelem sans son père en tant que Coach, Caroline Garcia, désormais entraînée par l’Espagnol Gabriel Urpi, va se mesurer à Jessica Pegula, tête de série numéro 22. Si la Française affiche un huitième de finale en 2017, l’Américaine n’a joué qu’une fois à Wimbledon. Pour une défaite d’entrée en 2019.

Les affiches qu’on aimerait voir avant les quarts

• S. Williams – Gauff, huitième de finale

En 2019, pour son premier Wimbledon, Cori Gauff s’était révélée au yeux du monde en atteignant les huitièmes de finale après s’être extirpée des qualifications. A 15 ans, grâce, notamment, à une victoire de prestige contre Venus Williams au premier tour. Si elle parvenait à se défaire de Francesca Jones puis Elena Vesnina ou Martina Trevisan, la tête de série numéro 20 pourrait affronter Serena Williams, son idole d’enfance au même titre que Venus, pour la première fois. 22 ans séparent l’étoile montante du tennis mondial et la légende aux 23 titres du Grand Chelem en simple. Absente en 2017, Serena dernière reste sur quatre finales lors de ses quatre dernières participations à Wimbledon, pour un bilan de deux titres : 2015 et 2016. Par ces résultats et les spécificités de la surface, le Majeur anglais semble être sa meilleure chance de glaner, enfin, le 24e sacre en Majeur tant désiré.

• Barty – Krejčíková, huitième de finale

“Mon rêve, c’est de gagner Wimbledon. Il m’a fallu pas mal de temps pour avoir le courage de le dire à haute voix, mais c’est ce que je veux.” Interrogé par la presse australienne, Ashleigh Barty ne se cache pas. Titrée à Roland-Garros en 2019, l’Australienne vise une deuxième trophée en majeur à Londres. Huitième de finaliste deux en arrière, sa meilleure performance au All England Club, la numéro 1 mondiale peut affronter Barbora Krejčíková en à ce stade de la compétition cette année. Une Tchèque que nous aimerions voir à ce niveau pour confirmer son nouveau statut, et amener de la régularité dans les résultats des têtes d’affiche du circuit féminin. Absente depuis son sacre à Roland-Garros, elle ne compte pour le moment aucun match sur gazon sur le circuit principal. Mais, gagnante de Wimbledon 2018 en doubles dames, elle connaît la surface.

A suivre aussi

  • Azarenka – Andreescu, huitième de finale
  • Gauff – Bencic, troisième tour
  • S. Williams – Kerber, troisième tour
  • Świątek – Muguruza ou Jabeur

Les parcours théoriques de Serena et Barty

Ashleigh Barty

  • 1er tour : Suárez Navarro
  • 2e tour : Blinkova ou Babos
  • 3e tour : Konta (N.27)
  • 4e tour : Krejčíková (N.14)
  • Quart de finale : Andreescu (N.5)
  • Demi-finale : S. Williams (N.6)
  • Finale : Sabalenka (N.2)

Serena Williams

  • 1er tour : Sasnovich
  • 2e tour : Hibino ou Pera
  • 3e tour : Kerber (N.25)
  • 4e tour : Bencic (N.9) ou Gauff (N.20)
  • Quart de finale : Svitolina (N.3)
  • Demi-finale : Barty (N.1)
  • Finale : Sabalenka (N.2)

Les quarts de finale théoriques

  • Barty (N.1) – Andreescu (N.5)
  • Svitolina (N.3) – S. Williams (N.6)
  • Ka. Plíšková (N.8) ou Kvitová (N.10) – Kenin (N.4)
  • Świątek (N.7) ou Muguruza (N.11) – Sabalenka (N.2)
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *