Berrettini : “Le travail n’est pas terminé, je veux soulever le trophée”

Matteo Berrettini est en finale de Wimbledon pour la première fois de sa carrière. Un bel accomplissement mais pas une finalité pour l’Italien, qui vise plus haut.

Matteo Berrettini, Wimbledon 2021

Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. Et Matteo Berrettini a parfaitement enregistré le message. Qualifié pour la finale de Wimbledon pour la première fois de sa carrière, l’Italien de 25 ans s’est bien sûr montré très satisfait de sa performance en conférence de presse mais il a surtout mis l’accent sur un point : le tournoi n’est pas fini pour lui. Il reste encore une marche à franchir pour l’emmener vers le plus doux des rêves.

“J’ai croisé Becker en arrivant à Londres, il m’a dit que je ferai un beau parcours à Wimbledon, il m’a donné quelques conseils. Je savais que je pouvais le faire, mais je ne pensais pas que j’allais le faire parce que je suis comme ça. J’ai avancé étape par étape, très prudemment et lentement. Je pense que c’était la bonne chose à faire. Évidemment, le travail n’est pas encore terminé. Je veux soulever le trophée maintenant que je suis en finale. Mais c’est vraiment un sentiment incroyable.”

Une première finale en Grand Chelem logique pour Matteo Berrettini, qui est le meilleur joueur de la saison sur gazon. Le Romain, qui a remporté le cinquième titre de sa carrière au Queen’s, juste avant Wimbledon, est sur une série de 11 victoires consécutives sur le circuit ATP, toutes sur herbe. Le neuvième mondial est en mission. 

Berrettini a joué son “meilleur match” de la quinzaine

Face à Hubert Hurkacz en demi-finale, Matteo Berrettini a signé une superbe performance avec notamment 60 coups gagnants, 18 fautes directes et 20 aces. L’un des meilleurs matchs de sa carrière.

Matteo Berrettini at Wimbledon in 2021
Matteo Berrettini at Wimbledon in 2021 © AI / REUTERS / PANORAMIC

“Je suis entré sur le court en étant très confiant. Je savais que je pouvais gagner ce match. Je pense que j’ai joué mon meilleur match jusqu’à présent. Je suis donc très heureux de ma performance. Surtout après le troisième set, tout était un peu… Je sentais que je pouvais gagner ce set, et aussi gagner le match, mais ça ne s’est pas produit.  Je me suis dit : ‘Tu joues mieux que lui, alors continue comme ça et tu vas gagner’.”

Dimanche, Matteo Berrettini tentera de gagner son premier Grand Chelem face au numéro un mondial Novak Djokovic. Leur précédent affrontement, en quart de finale de Roland-Garros, avait donné lieu à une belle bataille avec une victoire du Serbe à la fin (6-3, 6-2, 6-7, 7-5). A Wimbledon, sur une surface qu’il affectionne, l’Italien espère cette fois que le scénario différent. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *