Murray : « Je me bats un peu contre mon jeu »

Battu par Alexander Zverev au troisième tour d’Indian Wells (6-4, 7-6), Andy Murray n’est pas satisfait de son niveau de jeu moyen et estime qu’il doit changer des choses afin de battre enfin un top 20 cette saison.

Andy Murray of Great Britain on day one of the 2021 U.S. Open tennis tournament at USTA Billie King National Tennis Center

Andy Murray a calé à nouveau contre un joueur du top 20. Le Britannique a encaissé son huitième revers de la saison contre un joueur de ce calibre, cédant cette fois face à Alexander Zverev au stade du troisième tour à Indian Wells (6-4, 7-6).

L’ancien numéro 1 mondial a pourtant fait la course en tête, mais la tête de série numéro 3 s’est montré plus lucide dans les moments importants, notamment dans le tie-break du deuxième set.

Au moment de passer devant la presse, Andy Murray était donc très déçu de sa performance du jour. « Mon niveau moyen n’était pas là aujourd’hui, a analysé le Britannique, 121e à l’ATP. C’était soit bon soit mauvais. »

« Je ne me suis pas senti aussi bien physiquement depuis un moment, mais je me bats un peu contre mon jeu. La constance n’est pas là. La prise de décision n’est pas encore excellente dans les moments importants. »

Comme lors de ses précédentes défaites, face à Stefanos Tsitsipas à l’US Open, contre Hubert Hurkacz à Metz et Casper Ruud à San Diego, Murray a bataillé et a fait douter son adversaire. On pourrait parler de défaite encourageante. L’intéressé préfère se concentrer sur les « opportunités » qu’il a su se créer.

« Je ne pense pas que j’ai joué un très bon match et j’ai encore eu des chances donc je pense que c’est positif. Je suis déçu parce qu’évidemment je veux gagner ces matchs. Je ne l’ai pas fait ces derniers  mois. Quelque chose doit changer. »

Murray chute encore au classement

Le triple lauréat en Grand Chelem ne se satisfait pas de ces échecs à répétition contre les meilleurs joueurs du monde. Il va pourtant devoir continuer à cravacher lors des premiers tours des tournois ATP et demander des invitations dans les prochaines semaines. La perte de ses points obtenus lors de son titre à Anvers en 2019, lui assure en effet de descendre d’une cinquantaine de places au classement pour évoluer autour de la 172e place mondiale.

A 34 ans, Murray est conscient des efforts déjà demandés à son corps pendant sa carrière. Alors qu’il pensait devoir mettre un terme à sa carrière en janvier 2019, contraint et forcé par une hanche douloureuse, le Britannique impose à nouveau à son corps –et à son adversaire !– des échanges intenses.

« C’est assez difficile de jouer un sport professionnel au plus haut niveau avec une hanche en métal. Il y a évidemment beaucoup de compensation, je suppose, qui se passe autour de cette zone, comme le bassin et les lombaires, la colonne vertébrale. J’imagine que mon corps prend du temps pour s’y habituer. »

Afin de conjuguer son objectif de remontée au classement et la nécessité de ménager la machine, le Britannique ne jouera pas en Coupe Davis le mois prochain, comme il l’a indiqué à la BBC. « Pour le moment, je n’ai pas l’intention de jouer la Coupe Davis et avec la fin tardive de celle-ci, le départ anticipé pour l’Australie et avec mon emploi du temps d’ici la fin de l’année, je vais devoir me reposer, faire une pause et donner à mon corps une chance de respirer.  »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *