newsletter

le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Casper Ruud en 2021: entrée historique dans le Top 10, 5 titres et demi-finaliste du Masters

En 2021, Casper Ruud a écrit l’histoire du tennis norvégien en devenant le premier joueur de son pays à atteindre le Top 10. Retour sur la saison d’un des hommes qui a le plus progressé cette année dans l’élite du tennis masculin.

Observé par les fans de tennis et les experts depuis un petit moment maintenant, notamment après avoir élevé le tennis norvégien à des hauteurs inégalées sur le circuit en 2020, Casper Ruud a franchi un nouveau cap. Soulevant des montagnes en 2021, il a gravi la hiérarchie au point de s’installer parmi l’élite. Considéré par le passé comme un spécialiste de la terre battue, il s’est imposé comme un prétendant sérieux aux sommets sur dur.

Une progression telle que Casper Ruud a été choisi par l’ATP parmi la liste des nommés pour le joueur ayant le plus progressé en 2021, en plus du Prix Stefan Edberg récompensant le plus fair-play.

  • Classement fin 2020 : 20e
  • Classement fin 2021 : 8e
  • Bilan victoires / défaites 2021 : 57 / 17
  • Titres en 2021 : 5 (6 en carrière)
Casper Ruud, ATP Finals 2021 – © AI / Reuters / Panoramic

Meilleure performance : Masters

Fin 2020, le bilan en carrière de Ruud sur dur était encore “faiblichon” : 16 victoires, 27 défaites. Si personne n’a été surpris par ses prouesses sur ocre cette année, peu, sans doute, s’attendaient à le voir progresser aussi rapidement sur dur.

Le natif d’Oslo a terminé la saison avec 25 victoires et 10 défaites sur cette surface, avec un titre à San Diego – ATP 250 -, deux quarts de finale en Masters 1000, à Toronto et Cincinnati, avant d’en jouer un troisième sur dur intérieur, au Rolex Paris Masters. De quoi lui permettre, en plus de ses performances sur terre (quatre titres, demi-finales à Monte-Carlo et Madrid) de gagner sa place au Masters pour la première fois de sa carrière.

A Turin, il ne s’est pas pointé pour endosser le rôle de simple figurant que beaucoup lui prédisaient. Face aux autres “Maîtres”, il s’est affirmé comme l’un des acteurs principaux du film. Après avoir été battu par le numéro 1 mondial Novak Djokovic pour ses premiers pas dans la compétition, il pris la lumière face à Andrey Rublev et Cameron Norrie. Qualifié pour les demi-finales, il s’est incliné face à l’une des têtes d’affiche principales du casting : Daniil Medvedev.

En janvier, pour le début de la saison 2022, Ruud sera l’un des hommes à suivre lors d’un Open d’Australie où il visera un premier quart de finale en Grand Chelem.

Meilleure résultat en Grand Chelem : Open d’Australie

Ruud avait commencé la saison pied au plancher, en réussissant la meilleure performance de sa carrière en Majeur. Tombeur de Jordan Thompson, Tommy Paul et Radu Albot, il avait atteint les huitièmes de finale de l’Open d’Australie, où il avait abandonné face à Andrey Rublev à deux sets à zéro contre lui (6-2, 7-6 ab.) en raison d’une blessure aux abdominaux.

Avec ce parcours, il a égalé le meilleur résultat d’un joueur de son pays en Majeur. Celle-ci avait était établi par Christian Ruud, son père. C’était également à Melbourne, en 1997.

Bien que probablement déçu par ses éliminations précoces à Roland-Garros, au troisième tour après une empoignade dantesque, et à l’US Open – deuxième tour -, la façon dont il a joué lors des tournois suivants a témoigné de sa capacité à se remettre rapidement des défaites douloureuses.

Le point noir de sa saison : l’élimination d’entrée à Wimbledon

Certes, personne n’espérait de miracle de sa part sur le gazon sacré du All England Club, mais lui-même s’attendait sans doute à mieux qu’une défaite au premier tour.

Après avoir aligné les bons résultats lors des six premiers mois de l’année, il s’est incliné en cinq manches contre l’Australien Jordan Thompson, alors 73e mondial. Cédant les deux premiers sets au jeu décisif, Ruud s’était toutefois accroché jusqu’au bout avant de mettre genou à terre. Défaite 7-6, 7-6, 2-6, 2-6, 6-2.

Le point culminant de sa saison : trois titres consécutifs sur terre

Après la déception de Wimbledon, Ruud a fait mieux que se consoler. Il a rebondi de la meilleure manière possible, en gagnant trois ATP 250 d’affilée sur terre batture : à Bastad, où son père a joué sa seule finale sur le circuit principal, à Gstaad et Kitzbühel. Il est ainsi devenu le premier joueur à soulever trois trophées en autant de semaines depuis Andy Murray en octobre 2011.

Casper Ruud sur les réseaux sociaux

Casper Ruud est actif sur Twitter et Instagram, où il tient ses fans informés de ses activités sur et en dehors du terrain.

Casper Ruud hors du court

En dehors des courts, Casper Ruud s’entraîne régulièrement à la Rafa Nadal Academy à Majorque, en Espagne, où il a ses habitudes.

Quand il n’a pas la raquette en main, il aime s’emparer d’un club de golf ou passer du temps avec Bajas, son fidèle compagnon.

Son auto-évaluation

Conscient des énormes progrès réalisés, Ruud s’est dit fier de sa saison, en attendant la prochaine avec impatience pour faire encore mieux. Notamment contre les meilleurs de la planète.

“J’ai pu me rendre compte de ce que je dois travailler dans mon jeu pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs du monde en 2022”, a-t-il déclaré en conférence de presse après sa défaite en demi-finale du Masters. “J’ai joué contre les numéros 1 et 2 mondiaux (Novak Djokovic et Daniil Medvedev) cette semaine et ils m’ont battu assez tranquillement. Ça me donne envie de devenir meilleur pour prendre ma revanche l’an prochain.”

“Quand 2022 débutera, j’aurai ça dans un coin de ma tête. Chaque semaine et chaque match comptent. Seuls quelques matchs font la différence dans la course à la qualification pour ce tournoi (le Masters)). Je suis fier de mon année et j’ai hâte d’entamer la suivante. Si je continue sur ma lancée, je peux avoir la même réussite.”

L’avis de Tennis Majors

Si ses qualités sur terre batture n’ont jamais fait de doute, le Norvégien a progressé a pas de géant sur dur. Encore jeune, 23 ans le 22 décembre, Casper Ruud, grâce à sa force de travail et son état d’esprit exemplaires, a le potentiel pour engranger les victoires, non seulement en 2022 mais dans les années à venir.

Pour continuer à grimper au classement et se rapprocher des maîtres de l’Olympe, il doit désormais prouver sa capacité à réussir monts et merveilles en Masters 1000 et en Grand Chelem.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.