Ons Jabeur fait son entrée dans le top 10 pour la première fois et marque un peu plus l’histoire du monde arabe

La Tunisienne Ons Jabeur va devenir la première joueuse arabe de l’histoire à évoluer parmi les 10 meilleures joueuses du monde.

Ons Jabeur, Indian Wells, 2021

Ons Jabeur attirait déjà un fervent groupe de supporters à chacune de ses apparitions partout dans le monde. Avec sa progression au classement, sa renommée va encore grimper. A 27 ans, la Tunisienne devrait apparaître pour la première fois parmi les 10 meilleures joueuses du monde, lundi prochain, à la publication du prochain classement WTA. Une victoire en quart de finale d’Indian Wells lui permettrait de verrouiller cette place, peu importe les autres résultats du tableau.

C’est la première fois de l’histoire qu’une joueuse arabe inscrit son nom dans ce petit groupe tant convoité. Un résultat mérité après avoir obtenu sa 47e victoire de la saison sur la qualifiée russe Anna Kalinskaya (6-2, 6-2), en huitième de finale.

La tête de série numéro 12 n’avait jamais dépassé le stade du deuxième tour sous les palmiers du désert californien, la voilà en quart de finale. Le deuxième en Masters 1000 cette saison. Cerise sur le gâteau : elle se rapproche d’une première qualification au Masters en fin d’année.

Jabeur bien placée pour faire sa grande première au Masters

“C’est un rêve qui devient réalité”, a-t-elle commenté après sa victoire. “C’est quelque chose que j’attendais depuis longtemps. Évidemment, je n’ai pas percé juste après les juniors, ce qui me convient parfaitement.”

Vainqueur de Roland-Garros chez les juniors en 2011, Jabeur, sa large palette de coups et son goût pour les variations promettait alors de faire des prouesses sur le circuit professionnel. Mais, la Tunisienne a mis quelques années à passer le cap, avant de faire son apparition dans le top 100 en 2017.

“J’ai pris mon temps, je devais mieux comprendre le circuit. Ce n’est pas facile de venir et de jouer comme je joue en ce moment. Je suis heureuse que ce soit enfin là. C’est mon objectif, je l’avais dit au début de la saison, je voulais être dans le top 10.”

Ce n’est que le début de grandes choses. Je sais que j’ai atteint mes objectifs en ce moment, mais je sens qu’il y a encore beaucoup de travail.

Ons Jabeur

Ons Jabeur était déjà rentré dans l’histoire au mois de juin en devenant la première joueuse arabe à remporter un titre WTA, en s’imposant sur le gazon de Birmingham. Elle se hissera à la 8e place à la race lundi, dépassant Naomi Osaka, et se trouve en bonne position pour faire partie des huit participantes du Masters de fin d’année à Guadalajara.

“Il y a tellement de choses que je veux améliorer, encore et encore. Ce n’est que le début de tant de grandes choses. Je sais que j’ai atteint mes objectifs en ce moment, mais je sens qu’il y a encore beaucoup de travail.”

Prochain objectif : dominer son amie Anett Kontaveit à Indian Wells pour se qualifier pour sa première demi-finale de Masters 1000 et sécuriser sa place dans le top 10.

“Je m’attends à un match très difficile”, a déclaré Jabeur. “La dernière fois que nous avons joué, c’était à Cincinnati, mais maintenant j’ai l’impression qu’Anett est une joueuse différente, plus confiante en ce moment. Elle joue de manière incroyable. Je l’ai regardée quand elle a remporté le titre à Ostrava. Je dois jouer mon jeu. Je le ferai, faut changer de rythme.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *