Gaston, 67e : « Ce n’est qu’une étape », écrit son entraîneur, Marc Barbier

Quart de finaliste au Rolex Paris Masters, Hugo Gaston fait son entrée dans le top 100 pour la première fois de sa carrière à 21 ans. Son entraîneur Marc Barbier se réjouit de cette progression, mais voit plus haut encore.

Hugo Gaston, Rolex Paris Masters 2021

Hugo Gaston a débuté sa saison 2021 au 164e rang mondial par une défaite au premier tour du Challenger de Quimper face à son compatriote Grégoire Barrère. Moins d’un an plus tard, le Toulousain a atteint son premier quart de finale en Masters 1000 au cours d’un parcours éblouissant au Rolex Paris Masters et casse ainsi la barre du top 100 pour la première fois de sa jeune carrière.

Son entraîneur Marc Barbier, a publié un post sur son compte Instagram ce lundi, avec la capture de sa fiche ATP et son nouveau classement : 67e. Soit un bond de 36 places ce lundi.

« Et voilà, c’est officiel, Hugo est top 100…que dis-je, numéro 67 !, écrit-il. Après cette folle semaine, me reviennent en mémoire les onze saisons (déjà) passées à ses côtés sur les courts et ailleurs. Mais pour l’aider à accomplir cette performance, Hugo a croisé des éducateurs de grandes qualités et des coachs de haut niveau. »

Il énumère ensuite les entraîneurs qui l’ont aidé à progresser et met en avant ce travail d’équipe. Puis, il termine par ce message ambitieux : « Mais ce n’est qu’une étape ». Alors que l’objectif du tandem était d’atteindre le top 100 cette saison, le top 50, qui était visé la saison prochaine selon nos informations, est désormais tout proche.

Une progression récompensée

Cerise sur le gâteau de sa belle semaine à Bercy : il a obtenu son billet pour le Masters Nex Gen de Milan qui réunit les huit meilleurs joueurs de moins de 21 ans à partir de ce mardi. Il est placé dans le groupe B avec l’Américain Sebastian Korda (39e à l’ATP), l’Italien Lorenzo Musetti (58e), qu’il a dominé en qualifications à Paris et l’Argentin Sebastian Baez (111e).

Depuis son explosion sur le devant de la scène à Roland-Garros 2020, le gaucher toulousain s’est fait plutôt discret en Grand Chelem. A l’exception d’un premier tour contre Gasquet Porte d’Auteuil où il était invité par le tournoi, en 2021, il n’a pas passé les qualifications. Mais, il a démontré les progrès accomplis en atteignant la finale de quatre tournois Challenger, et surtout, en disputant sa première finale sur le grand circuit, à Gstaad, battu seulement par Casper Ruud.

La semaine dernière, à nouveau galvanisé par le public parisien, Gaston a remporté cinq matchs de suite après avoir sauvé deux balles de match au premier tour des qualifications pour se hisser en quart de finale et défier Daniil Medvedev. Sérieusement bousculé et surpris par son jeu audacieux, le numéro 2 mondial a dû effacer trois balles de premier set, avant de prendre la main sur la rencontre et de s’imposer 7-6(7), 6-4.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *