Djokovic – Nadal en demi-finale, la folle promesse de Roland-Garros : tout ce qu’il faut savoir sur le tableau masculin

La possible demi-finale entre Rafael Nadal et Novak Djokovic est le centre de gravité du tableau masculin de Roland-Garros 2021. Roger Federer sera aussi dans cette moitié de tableau, mais aura-t-il les moyens d’aller jusque là ?

27 mai 2021
Rafael Nadal reacts during his final match against Novak Djokovic

Le Big Three contre la NextGen. La feuilleton ressemble à une obsession de journaliste de tennis mais qu’on le veuille ou non, le tableau de Roland-Garros 2021 a scénarisé les choses de cette façon, jeudi, dans le huis clos du stade.

Le hasard a placé dans la même moitié de tableau Novak Djokovic, tête de série n°1, Rafael Nadal, tête de série n°3 et Roger Federer, tête de série n°8. Les trois hommes, 58 Grand Chelems à eux trois (dont 15 Roland-Garros), font partie des quarts de finale théoriques de la moitié haute (Djokovic – Federer et Nadal – Rublev) tandis que les deux finalistes de 2020, encore récemment finalistes à Rome, Nadal et Djokovic, devraient s’affronter en demi-finale comme en 2013.

Dans l’autre moitié de tableau, Stefanos Tsitsipas (tête de série n°5) fait figure de favori objectif pour atteindre sa première finale de Grand Chelem, même si cette configuration ouvre aussi les appétits d’Alexander Zverev (n°6) ou Dominic Thiem (n°4), théoriquement opposés en quart de finale. Avec un tableau clément, Daniil Medvedev, qui déteste l’ocre, pourrait même se sentir quelques ailes s’il négocie bien sa première semaine.

Voici tout ce qu’il faut retenir du tableau de Roland-Garros 2021 chez les hommes.

Les affiches notables au premier tour : Gasquet-Gaston, un match pour le Chatrier

  • David Goffin (N°13) – Lorenzo Musetti

Révélation du début de saison, Lorenzo Musetti a confirmé sur terre battue que la surface convenait bien à son jeu. Top 30 à la Race, l’Italien de 19 ans aura un coup à jouer contre David Goffin, tête de série numéro 13 à Roland-Garros. D’autant que la Belge a été perturbé par une blessure aux adducteurs qui l’a empêché de s’aligner à Madrid et a gêné sa préparation pour le deuxième Grand Chelem de la saison. Battu par Sinner au premier tour en 2020, le Belge en a peut-être marre de tomber sur les prodiges du tennis italien lors de ses premiers matches à Roland…

  • Rafael Nadal (N°3) – Alexei Popyrin

Alexei Popyrin avait offert une belle résistance à Rafael Nadal à Madrid (6-3, 6-3). L’Australien, aux portes du Top 60 au sortir d’un début de saison où il a franchi un cap et remporté son premier titre ATP (Singapour), tachera de faire encore bonne figure. Mais le format en trois sets gagnants réduit encore ses chances déjà minces d’accomplir l’exploit d’être le premier joueur à éliminer Nadal à Roland-Garros avant les huitièmes de finale.

  • Hugo Gaston – Richard Gasquet

C’est un match qui pourrait avoir un air de passage de témoin. Entre Hugo Gaston (20 ans) et Richard Gasquet (34 ans), ce sont deux visions romantiques du tennis à la française qui s’opposeront dès le premier tour. Avec pour le vainqueur le « privilège » d’être probablement opposé à Nadal au deuxième tour.

  • Jannik Sinner (N°18) – Pierre-Hugues Herbert

Quart-de-finaliste en 2020, en bousculant Rafael Nadal au passage, et outsider pour une place dans le dernier carré cette année, Jannik Sinner débutera son tournoi contre le Français Pierre-Hugues Herbert, qui avait surpris Daniil Medvedev au premier tour en 2019. Mais la mission semble plus compliquée pour l’Alsacien. A moins que le coup de moins bien de l’Italien de 20 ans ces dernières semaines ne soit pas seulement passager.

  • Andrey Rublev (N°7) – Jan-Lennard Struff

Jan-Lennard Struff, c’est typiquement le joueur que les têtes de série souhaitent éviter au premier tour de Roland-Garros, dont il avait atteint les huitièmes de finale en 2019. C’est Andrey Rublev qui se coltinera le finaliste de Munich fin avril. Pas un cadeau pour le Russe, qui a eu besoin de trois sets pour battre Struff lors de leurs deux confrontations en 2021.

Jan-Lennard Struff BMW Open
Jan-Lennard Struff BMW Open
  • Stefanos Tsitsipas (N°5) – Jérémy Chardy

Leader de la Race ATP, Stefanos Tsitsipas a affiché une forme étincelante sur terre battue : titres à Monte-Carlo et à Lyon, finale d’anthologie perdue à Barcelone contre Nadal, quart de finale monumental perdu face à Djokovic à Rome. Mais Jérémy Chardy a réalisé un bon début de saison, même s’il est moins à son aise sur ocre. Attention, le Palois a déjà réussi de beaux coups à Roland-Garros (Nalbandian en 2008, Isner et Goffin en 2015, Berdych en 2018).

  • Daniil Medvedev (N°2) – Alexander Bublik

Présents à l’UTS4, où ils ne se sont pas rencontrés, Daniil Medvedev et Alexander Bublik ne sont pas des spécialistes de la terre battue, loin de là. Sur le papier, le Russe tient une belle opportunité de remporter son premier match à Roland-Garros, à sa cinquième apparition. Mais Bublik a battu Denis Shapovalov et Aslan Karatsev à Madrid, dans des conditions certes particulières, avec l’altitude de la Caja Magica.

  • Federico Coria – Feliciano Lopez

Ce n’est pas la plus belle affiche du premier tour, mais le clin d’oeil est sympa. Vingt ans quasi jour pour jour après avoir affronté Guillermo Coria pour la première fois sur le circuit ATP, Feliciano Lopez croisera son frère Federico au premier tour de Roland-Garros. Signe de la longévité du vétéran espagnol, qui n’avait gagné qu’un seul de ses sept matchs contre « El Mago ».

Les affiches qu’on aimerait voir en première semaine : Humbert et Rinderknech face à des géants

  • Novak Djokovic (N°1) – Ugo Humbert au 3e tour

Ugo Humbert, qui n’a jamais franchi le premier tour à Roland-Garros, a l’occasion d’en passer deux, contre Ricardas Berankis, puis face à Salvatore Caruso ou James Duckworth. Ensuite, un duel sur un grand court contre Novak Djokovic concrétiserait ce qui serait une belle semaine pour le Messin. Même si la tâche s’annonce ardue.

  • Jo Wilfried Tsonga – Lorenzo Musetti ou David Goffin (N°13) au 2e tour

Tsonga attend de gagner un match en Grand Chelem depuis bientôt deux ans. S’il y parvient contre Yoshihito Nishioka, le Manceau aura un défi de taille : David Goffin, tête de série n°13, ou Lorenzo Musetti, la nouvelle pépite du tennis italien. Pour un ultime exploit pour son potentiel dernier Roland-Garros, à 36 ans ?

Jo-Wilfried Tsonga, Open sud de France 2021
Jo-Wilfried Tsonga, Open sud de France 2021
  • Felix Auger-Aliassime (N°20) – Matteo Berrettini (N°9) au 3e tour

C’est certainement le troisième tour potentiel le plus prometteur sur le papier. Deux membres de la Next-Gen, deux styles différents et deux vraies personnalités : il y aurait tout pour assister à un vrai beau match de tennis. A condition que les deux tiennent leur rang, ce qui n’est pas toujours si simple pour eux à Roland-Garros.

  • Roger Federer (N°8) – Arthur Rinderknech au 2e tour

Voir Arthur Rinderknech atteindre le deuxième tour de Roland-Garros serait déjà une bonne nouvelle. Cela signifierait qu’il s’est défait de Marin Cilic, vainqueur de l’US Open en 2014. Un potentiel cadeau l’attendrait ensuite : Roger Federer, un joueur qu’il n’a évidemment jamais affronté.

  • Rafael Nadal (N°3) – Richard Gasquet au 2e tour

Une vidéo de 1999 tourne en boucle quand ces deux-là s’affrontent : leur confrontation aux Petits As, qui avait tourné à l’avantage du Biterrois. Gasquet et Nadal pourraient se retrouver au 2e tour cette année. Niveau confrontations, c’est 16-0 pour Nadal, dont deux succès en trois sets à Roland-Garros. Mais ce serait tellement beau.

  • Jannik Sinner (N°18) – Gaël Monfils (N°14) au 3e tour

On serait tenté de dire que voir Gaël Monfils au troisième tour serait déjà une belle performance, vu la passe difficile qu’il traverse depuis quinze mois. Si Monfils arrive à ce stade en bonne forme physique, le voir se frotter à la sensation Jannik Sinner serait une source d’excitation notoire. La Monf’ s’est souvent réveillée à Roland…

  • Alexander Zverev (N°6) – Corentin Moutet au 3e tour

Deux vainqueurs de l’UTS face à face : le premier a gagné la deuxième édition, le Parisien a remporté la quatrième en début de semaine à la Mouratoglou Academy. L’opposition de styles entre le cogneur-contreur Zverev et le pur terrien Moutet promet déjà des étincelles.

  • Stefanos Tsitsipas (N°5) – Sebastian Korda au 2e tour

Si les deux hommes jouent à leur meilleur niveau, il n’y aura pas photo tant Stefanos Tsitsipas est l’un des hommes en forme du moment, surtout sur terre battue. Mais Sebastian Korda, qui s’est révélé Porte d’Auteuil l’an passé avec un huitième de finale, est capable d’instaurer un combat avec le Grec.

Les quarts de finale théoriques : Federer ira-t-il jusqu’à Djokovic ?

  • Novak Djokovic (N°1) – Federer (N°8)

Vers un 51e Djokovic – Federer dans l’histoire ? Le Serbe mène 27-23 dans leurs confrontations, mais ils en ont chacun remporté une à Roland-Garros (Federer en quatre sets en 2011, Djokovic en trois manches en 2012). A priori, il y a plus de chances de retrouver le Serbe que le Suisse à ce stade de la compétition. Mais la tête de série numéro 8 bénéficie d’un tableau abordable, au moins jusqu’en huitième de finale.

  • Rafael Nadal (N°3) – Andrey Rublev (N°7)

Rafael Nadal sort d’une défaite contre Andrey Rublev, en quart de finale à Monte-Carlo (6-2, 4-6, 6-2). Mais l’Espagnol n’en était encore qu’aux prémices de sa montée en puissance sur terre battue et le Russe avait pris une dérouillée la seule fois qu’il s’est retrouvé face à Nadal en Grand Chelem (5 jeux gagnés à l’US Open en 2017). Le test n’en serait pas moins intéressant pour l’homme aux 13 titres à Roland-Garros.

Nadal et Rublev, Monte-Carlo 2021
Nadal et Rublev, Monte-Carlo 2021
  • Alexander Zverev (N°6) – Dominic Thiem (N°4)

Là encore, c’est un match qui s’est déjà disputé sur terre battue cette saison, en demi-finale à Madrid. Et c’était Alexander Zverev qui en était sorti vainqueur (6-3, 6-4). Deux fois finaliste de Roland-Garros, Dominic Thiem envoie des signaux inquiétants depuis le début de la saison. Pas certain ainsi qu’il partirait favori d’un éventuel quart contre Zverev.

  • Stefanos Tsitsipas (N°5) – Daniil Medvedev (N°2)

Imaginer Stefanos Tsitsipas à ce stade de la compétition, c’est simple. L’exercice de visualisation mentale prend une toute autre dimension avec Daniil Medvedev, qui n’a jamais gagné un match à Roland-Garros et qui devra en gagner quatre à la suite s’il veut avoir un espoir de croiser le Grec dans ce tournoi. Impossible, non. Peu crédible, oui.

Le tableau théorique de Roger Federer

  • 1er tour : Denis Istomin
  • 2e tour : Marin Cilic ou Arthur Rinderknech
  • 3e tour : Taylor Fritz
  • 8e de finale : Matteo Berrettini ou Felix Auger-Aliassime
  • Quart de finale : Novak Djokovic
  • Demi-finale : Rafael Nadal ou Andrey Rublev
  • Finale : Stefanos Tsitsipas ou Dominic Thiem ou Alexander Zverev

Roger Federer l’a déclaré : il vient à Paris, non pas pour remporter le tournoi, mais pour préparer Wimbledon. Dans cette optique, le Suisse pourrait bien aller obtenir ce qu’il est venu chercher : des matches. D’abord face à un qualifié, puis des adversaires à sa portée comme Marin Cilic, Arthur Rinderknech ou Taylor Fritz. S’il arrive en deuxième semaine, ce serait sans doute une belle performance pour lui. Un premier vrai test pourrait l’attendre avec Matteo Berrettini, finaliste à Madrid, ou Felix Auger-Aliassime, avant d’éventuelles retrouvailles avec Novak Djokovic. Rappelons que le Suisse a perdu en trois sets éprouvants contre Pablo Andujar pour son seul match de l’année sur terre battue.

Le tableau théorique de Novak Djokovic

  • 1er tour : Tennys Sandgren
  • 2e tour : Lucas Pouille ou Pablo Cuevas 
  • 3e tour : Ugo Humbert 
  • 8e de finale : David Goffin ou Lorenzo Musetti ou Alex de Minaur
  • Quart de finale : Roger Federer ou Matteo Berrettini ou Felix Auger-Aliassime
  • Demi-finale : Rafael Nadal ou Andrey Rublev
  • Finale : Stefanos Tsitsipas ou Dominic Thiem ou Alexander Zverev

Comme en 2013, on pourrait assister à un Djokovic – Nadal en demi-finale de Roland-Garros. Du côté du Serbe, difficile de ne pas l’envisager atteindre ce stade, tant il n’a pas hérité de premiers tours pièges. Tennys Sandgren, Lucas Pouille et Pablo Cuevas ne semblent pas être en mesure de bousculer Djokovic. Pas plus qu’Ugo Humbert, en difficulté sur terre battue cette saison. Son potentiel huitième contre Lorenzo Musetti ou David Goffin pourrait constituer son premier test de la quinzaine. Avant une confrontation contre Roger Federer ou Matteo Berrettini. Goran Ivanisevic disait récemment que Djokovic avait plus de chances de battre Nadal en demie qu’en finale. Les y voilà.

Le tableau théorique de Rafael Nadal

  • 1er tour : Alexei Popyrin
  • 2e tour : Hugo Gaston ou Richard Gasquet 
  • 3e tour : Lorenzo Sonego ou Lloyd Harris ou Cameron Norrie 
  • 8e de finale : Gaël Monfils ou Jannik Sinner 
  • Quart de finale : Andrey Rublev ou Diego Schwartzman ou Aslan Karatsev
  • Demi-finale : Novak Djokovic ou Roger Federer
  • Finale : Stefanos Tsitsipas ou Dominic Thiem ou Alexander Zverev

Retrouver Novak Djokovic en demi-finales devrait être plus compliqué pour Nadal. Un gros frappeur au premier tour, un Français au deuxième tour, un terrien au troisième avant un potentiel remake du quart de Roland-Garros 2020 contre Jannik Sinner, qui a progressé depuis et atteint sa première finale de Masters 1000. Rublev et Karatsev, deux de ses adversaires potentiels en quarts, constituent des menaces – le premier l’a même battu à Monte-Carlo cette année.

Les premiers tours des Français

  • Lucas Pouille – Pablo Cuevas 
  • Ugo Humbert (n°29) – Ricardas Berankis
  • Jo-Wilfried Tsonga – Yoshihito Nishioka
  • Mathias Bourgue – Dominik Koepfer
  • Arthur Rinderknech – Marin Cilic
  • Hugo GastonRichard Gasquet
  • Pierre-Hugues Herbert – Jannik Sinner (n°18)
  • Gaël Monfils (n°14) – Albert Ramos-Vinolas
  • Adrian Mannarino – Aljaz Bedene
  • Benjamin Bonzi – Facundo Bagnis
  • Corentin Moutet – Laslo Djere
  • Benoit Paire – Casper Ruud (n°14)
  • Arthur Cazaux – Kamil Majchrzak
  • Grégoire Barrère – Fabio Fognini (n°27)
  • Gilles Simon – Marton Fucsovics
  • Jérémy Chardy – Stefanos Tsitsipas (n°5)
  • Enzo Couacaud – Egor Gerasimov

Le duel entre Richard Gasquet (34 ans) et Hugo Gaston (20 ans), sensation du tournoi en 2020, retiendra l’attention. Hormis Jérémy Chardy, opposé à Stefanos Tsitsipas (N°5), Pierre-Hugues Herbert, qui défie Jannik Sinner (N°18), et Benoît Paire, qui fera face à Casper Ruud (N°14), les Français disposent de vraies chances de franchir le premier tour. Invités dans le tableau final, Benjamin Bonzi, Arthur Cazaux, Enzo Couacaud devraient avoir une carte à jouer. Pour Gaël Monfils (n°14), la tâche sera ardue face au terrien Albert Ramos Vinolas. Elle pourrait également l’être pour Adrian Mannarino, opposé à Aljaz Bedene, et Gilles Simon, contre Marton Fucsovics. Pour aller plus loin en revanche, tout semble plus compliqué par les temps qui courent.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *