Ultimate Tennis Showdown : Tout ce que vous voulez et devez savoir sur l’UTS

L’Ultimate Tennis Showdown, ou l’UTS, a été lancé en 2020 par Patrick Mouratoglou. Pour tout savoir sur ce format qui a pour vocation de révolutionner le tennis, suivez le guide.

22 mai 2021
Max Whittle and Jenny Drummond, media faces of Ultimate Tennis Showdown

Qu’est-ce que l’UTS ?

UTS est l’acronyme d’Ultimate Tennis Showdown. C’est un nouveau format, lancé en 2020, qui cherche à se démarquer du format traditionnel du tennis et à en faire une expérience plus excitante, plus mémorable. L’UTS ne cherche pas à concurrencer les circuits ATP et WTA, mais veut offrir quelque chose de différent aux fans de tennis qui souhaitent connaître leurs joueurs préférés de manière plus intime, tout en interagissant avec un public plus jeune possiblement étranger aux joies du tennis. Pendant l’UTS, les joueurs sont incités à se laisser aller à leurs émotions. Pas de code de conduite, les joueurs sont libres d’exprimer leur colère, leur bonheur et tout ce qu’ils ressentent. Du moment que personne n’est blessé !

La compétition rapproche les fans des joueurs, plus que jamais, en proposant des interviews entre chaque quart-temps, sur le terrain. Certains des moments les plus mémorables des trois premières éditions de l’Ultimate Tennis Showdown ne se sont pas produits sur le court, mais sur le bord du terrain, quand les joueurs se sentaient libres de se lâcher sur leur personnalité.

Quelles sont les règles de l’UTS ?

Les règles de base sont en vigueur depuis l’inauguration de la compétition. Quatre quart-temps chronométrés sont joués et le premier joueur à en remporter trois gagne le match. En 2021, la durée officiel d’un quart-temps a été réduite de 10 à 8 minutes, pour faire en sorte de se rapprocher encore davantage d’un sprint. Pendant les quart-temps, il n’y a pas de jeux, juste un décompte classique des points, avec les joueurs qui alternent au service tous les deux points. Le joueur avec le plus de points à la fin du temps imparti remporte le quart-temps.

Si les joueurs gagnent chacun deux quart-temps, vient le temps de la mort subite. Le premier joueur à gagner deux points consécutifs l’emporte, donc tous les points au-delà du premier sont des balles de match.

A quoi servent les cartes UTS ?

Les cartes UTS donnent au format un aspect de jeu télévisé, et sort les joueurs de leurs zones de confort. Chaque joueur entame un quart-temps avec deux cartes qu’il ou elle peut utiliser, quand le moment est propice. Les joueurs peuvent choisir une carte impliquant que leurs coups gagnants comptent triple, ou une qui contraint leur adversaire à faire service-volée. Il y a aussi une carte “steal serve” qui permet à un joueur de servir sur quatre points de suite.

Les cartes UTS donnent au tennis une nouvelle dimension stratégique, les joueurs planifiant l’usage des cartes en fonction de leurs forces, du temps restant au chrono et, bien entendu, des faiblesses de l’adversaire.

Quand se déroulera l’UTS ?

La quatrième édition de l’UTS, l’UTS4, sera organisé les 24 et 25 mai à la Mouratoglou Academy, dans le Sud de la France, sur terre battue pour la première fois dans l’histoire de la compétition. Vous pouvez allez sur UTSlive.tv pour plus de détails et d’infos sur les éditions à venir.

D’autres éditions de l’UTS seront organisées en 2021, à des dates encore à déterminer.

Qui sont les vainqueurs des premières éditions de l’UTS ?

L’Ultimate Tennis Showdown a sacré quatre vainqueurs différentes au cours des UTS1, UTS2 et UTS3.

Comment regarder l’UTS ?

L’Ultimate Tennis Showdown est disponible gratuitement sur le site officiel de l’UTS. Vous pouvez aussi regarder les matchs sur votre téléphone ou votre tablette via l’application officielle de l’UTS.

L’UTS4 sera aussi visible chez les diffuseurs traditionnels à travers le monde.

  • Eurosport : Albanie, Algérie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Egypte, Espagne, Estonie, Finlande, Géorgie, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Jordanie, Kosovo, Kazakhstan, Kirghizistan, Lettonie, Liban, Libye, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Moldavie, Monaco, Marco, Monténégro, Ouzbékistan, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Syrie, Tadjikistan, Tunisie, Turkménistan, Turquie, Ukraine, Vatican
  • Sport 1 : Israël
  • Look TV : Roumanie
  • Eurosport India+ : Le sous-continent indien (Inde, Afghanistan, Pakistan, Sri Lanka)
  • SABC : Afrique du Sud
  • beIN sports – MENA : Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Djibouti, Egypte, Emirats Arabes Unis, Erythrée, Irak, Iran, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Mauritanie, Maroc, Oman, les territoires palestiniens, Qatar, Somalie, Soudan, Soudan du Sud, Syrie, Tchad, Tunisie, Yémen
  • APAC : Australie, Cambodge, Hong Kong, Indonésie, Laos, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Thaïlande, Timor-Leste
  • DAZN : Japon

Où regarder les highlights vidéos de l’UTS ?

Tennis Majors, média partenaire de l’UTS depuis les débuts, offre une couverture et les meilleurs moments en vidéo de tous les matchs de la compétition. Vous pouvez découvrir tous nos contenus sur Tennis Majors.com. Vous pouvez aussi regarder les highlights et en apprendre davantage sur la compétition sur le site officiel de l’Ultimate Tennis Showdown.

Quels sont les surnoms des joueurs à l’UTS ?

Les surnoms font partie du charme de l’UTS, et chaque joueur a un vrai rôle dans le choix de son propre surnom, dans l’idéal pour mettre en avant sa personnalité et être en phase avec l’esprit de l’UTS, synonyme de liberté d’expression et d’intensité. Voici la liste de tous les joueurs ayant participé à l’UTS, et leurs surnoms.

UTS1

“The Hammer” Matteo Berrettini fut le tout premier vainqueur de l’UTS. L’Italien s’est révélé digne de son surnom et a dominé Stefanos Tsitsipas en finale.

“The Artist” Dustin Brown a souffert pour rivaliser avec une adversité de haut niveau à l’UTS, mais il s’est amélioré à chaque match, et il a toujours fait le spectacle.

“The Wall” David Goffin a pris son temps pour s’habituer au format UTS, mais il a fini par produire du super tennis, en particulier lors de son match mémorable contre Benoît Paire.

“The Virtuoso” Richard Gasquet a constamment épaté à l’UTS1, l’UTS2 et l’UTS3 ! Il ne lui a manqué qu’un titre.

Richard Gasquet UTS
Richard Gasquet UTS

“El Torero” Feliciano Lopez était le maître du format, et un vrai poil-à-gratter avec son service vicieux et son utilisation fantastique des cartes UTS.

“The Tornado” Corentin Moutet, de retour pour un deuxième UTS, s’est retrouvé dans une joute verbale avec Stefanos Tsitsipas et son père Apostolos au cours d’un match sous tension qui a tourné à l’avantage du Grec.

“The Rebel” Benoît Paire est unique. Un vrai talent sur comme en dehors du court, Paire fait ressentir à ses supporters ses joies et ses peines.

“The Sniper” Alexei Popyrin était un tueur silencieux à l’UTS. Il a peiné à trouver de la confiance parfois, mais son meilleur tennis était époustouflant.

“The French Flair” Lucas Pouille a coupé court à sa première apparition à l’UTS sur blessure, mais nous espérons le revoir bientôt.

“The Machine” Holger Rune a emmené Corentin Moutet jusqu’à la mort subite pour ses débuts à l’UTS. Une belle performance pour le Danois, qui fait désormais parler de lui sur le circuit ATP.

“Domi” Dominic Thiem était le joueur le mieux classé à disputer l’UTS en 2020, et il était forcément coriace.

“The Greek God” Stefanos Tsitsipas était le roi de la mort subite à l’UTS, et un excellent showman en dehors du court. The Greek God a démontré ses talents de chanteur.

UTS2 Hommes

“The Panther” Felix Auger-Aliassime est passé proche de s’adjuger le titre à l’UTS2, mais un plus gros félin a fini par avoir le dernier mot dans un final à couper le souffle.

“The Artist” Dustin Brown et son arsenal de coups de génie sont revenus pour l’UTS2, où il a remporté deux matchs.

“Grigor” Grigor Dimitrov était encore en convalescence après avoir contracté la Covid-19, et il a mis tout son coeur dans son tennis, comme à son habitude.

“The Virtuoso” Richard Gasquet apprécierait que Roland-Garros se joue selon un format UTS. C’est un maître à ce jeu-là !

“El Torero” Feliciano Lopez était l’un des joueurs les plus durs à battre à l’UTS, et un délice pendant ses interviews sur le terrain.

“Le Mousquetaire” Nicolas Mahut a rendu hommage à René Lacoste et joué avec un tennis stylisé, comme il en a l’habitude.

“The Tornado” Corentin Moutet a fait honneur à son surnom. Il faut le voir pour le croire, on ne s’ennuie jamais avec le Français, de retour pour une deuxième participation à l’UTS.

Corentin Moutet, UTS 2020

“The Rebel” Benoît Paire et son don pour faire le show ont encore marqué les esprits à l’UTS2, même s’il ne produisait pas toujours son meilleur tennis sur le court.

“El Fuego” Fernando Verdasco et son coup droit légendaire étaient une menace pour la concurrence, mais l’incapacité de l’Espagnol à maîtriser le format l’a empêché d’aller loin.

“The Lion” Alexander Zverev est venu, il a vu et il a vaincu. L’Allemand a déroulé jusqu’à la victoire et a rugi sur le podium au moment de soulever le trophée.

UTS2 Femmes

“The Thunder” Anastasia Pavlyuchenkova s’est faite entendre à l’UTS2 en devenant la première femme à remporter le titre.

“The Prodigy” Brenda Fruhvirtova, tout juste âgée de 13 ans à l’époque, a bousculé Alizé Cornet dans son premier match, un signe de grands choses à venir pour ce talent brut.

“The Volcano” Alizé Cornet galopait aux quatre coins du court, mais son énergie n’a pas suffi pour dominer Pavyluchenkova dans la première finale féminine à l’UTS.

“The Warrior” Ons Jabeur est une frappeuse extrêmement douée qui a amené son style unique à l’UTS pour la première fois l’été dernier.

UTS3

“The Survivor” Pablo Andujar a démontré sa ténacité et sa passion à l’UTS3 à Anvers.

“The Viper” Dan Evans et son sens de l’humour avaient toute leur place dans le plateau de l’UTS, son tennis étincelant l’a confirmé.

“The Hot Shot” Taylor Fritz a varié ses services et envoyé des mines en coup droit, mais n’a pas pu résister à la concurrence suffisamment longtemps pour s’adjuger la couronne.

“The Virtuoso” Richard Gasquet a réussi une nouvelle excellente performance et a atteint sa première finale, mais n’en avait pas assez sous la semelle pour dominer “The Demon” à ce stade de la compétition.

“The Demon” Alex de Minaur était l’un des joueurs les plus dominants ayant jamais participé à l’UTS. Sa couverture de terrain et son agressivité étaient un régal pour les yeux.

“El Torero” Feliciano Lopez, le légendaire vétéran, a réellement excellé dans le format UTS.

UTS4

“Grigor” Grigor Dimitrov fait son retour à l’UTS et espère trouver la bonne formule sur la terre battue.

“The Hot Shot” Taylor Fritz n’est pas un joueur naturel de terre battue, mais c’est un showman dans l’âme.

“El Tanque” Cristian Garin est né et a grandi sur la terre battue, et sera l’un des favoris pour l’UTS4.

“The Tornado” Corentin Moutet adore la terre battue et adore la tension. Pourrait-il s’imposer ?

“El Peque” Diego Schwartzman, demi-finaliste à Roland-Garros l’année dernière, vient à l’UTS pour monter en puissance sur terre battue.

“The Chessmaster” Daniil Medvedev est aussi à la recherche de son meilleur niveau sur terre battue. Peut-être que l’atmosphère particulière de l’UTS l’aidera à trouver l’énergie dont il a besoin.

“The Bublik Enemy” Alexander Bublik, un magicien avec la balle, est l’une des personnalités les plus atypiques du tennis.

“Fogna” Fabio Fognini est insaisissable, il est fou et le fait savoir. Il est parfait pour l’UTS.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *