le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Belinda Bencic en 2021 : une année en or, au sens propre du terme !

Belinda Bencic n’aura gagné qu’un titre en 2021, mais quel titre ! La médaille d’or olympique à Tokyo, la plus belle victoire de sa vie, et peut-être un tournant dans sa carrière. Voici le bilan de saison.

Belinda Bencic a atteint l’un de ses grands objectifs de l’année 2021 : la médaille d’or olympique, que la Suissesse est allée décrocher à Tokyo au prix de plusieurs remarquables performances.

Intuitive, émotionnelle, impressionnante, Bencic a terminé l’année au 23e rang mondial – soit une régression par rapport à 2020 – mais avec la confiance d’une championne olympique. Celle qui lui fait désormais se sentir capable d’aller décrocher un titre du Grand Chelem en 2022. En attendant, voici sa saison 2021 passée en revue.

  • Le classement de Bencic fin 2020 : 12
  • Le classement de Bencic fin 2021 : 23
  • Le bilan victoires-défaites de Bencic en 2021 : 37-20
  • Son nombre de titres en 2021 : 1
Belinda Bencic by Yara Nardi (© AI / REUTERS / PANORAMIC)

La meilleure performance de Bencic : l’Or olympique

Dans une année où les JO auront été son seul titre de la saison, pas besoin d’aller chercher bien loin la meilleure performance de Belinda Bencic cette année : ça ne peut être que que sa victoire contre Marketa Vondrousova lors du match pour la médaille d’or.

Après avoir été poussée aux trois sets au troisième tour, en quart de finale puis en demi-finale, Bencic avait été largement testée avant cette finale face à la finaliste de Roland-Garros 2019. Ce parcours compliqué lui a sans doute été utile pour garder ses nerfs dans une finale qui a été elle aussi difficile, avec des hauts et des bas, et beaucoup de tension de part et d’autre (7-5, 2-6, 6-3).

Mais au troisième set, Bencic a retrouvé son tennis au bon moment et décidé de prendre le jeu à son compte, coûte que coûte, pour ne pas avoir de regrets. Une initiative cruciale dont elle a été récompensée par une médaille d’or.

“A mes yeux, c’est le plus grand accomplissement qui soit pour un athlète”, a-t-elle déclaré suite à sa finale. “Je ne sais même pas si je dois rire ou pleurer. Je ne pensais pas que c’était possible. Je me suis battue comme si ma vie en dépendait, et ça a marché. Je n’arrive pas à croire que ça a marché !”

Non seulement ça a marché, mais Bencic est également repartie de Tokyo avec une médaille d’argent en doubles dames aux côtés de Viktorija Golubic. Les deux Suissesses ont seulement été battues en finale par les numéros unes mondiales Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova.

Sa meilleure performance en Grand Chelem : son quart de finale à l’US Open

Et pourtant, 2021 a globalement été une saison plutôt décevante en Grand Chelem pour Bencic, éliminée au troisième tour à l’Open d’Australie, au deuxième tour à Roland-Garros et au premier tour à Wimbledon.

Un quart de finale atteint à l’US Open a toutefois été plus conforme à son standing, une performance réalisée qui plus est sans perdre perdre un set avec au passage une victoire sur Iga Swiatek. Seule une incroyable Emma Raducanu, la future gagnante, l’a empêchée d’aller plus loin.

Le meilleur moment de Bencic en 2021 : le podium olympique

Au-delà de la victoire, le moment le plus fort de l’année de Belinda Bencic a été celui où elle s’est retrouvée sur le podium pour recevoir sa médaille d’or . Le sourire éclatant qui a alors illuminé son visage ne l’a pour ainsi dire pas quittée pendant plusieurs semaines.

Un titre olympique n’est peut-être pas l’équivalent d’un titre du Grand Chelem en tennis, mais cela reste une performance que peu de joueurs ont eu la chance de réaliser. Pour Bencic, décrocher cette médaille d’or pour la Suisse avait une saveur d’accomplissement ultime.

Ses victoires contre Jessica Pegula, Misaki Doi, la gagnante de Roland-Garros Barbora Krejcikova, la finaliste de Roland-Garros Anastasia Pavlyuchenkova, Elena Rybakina et enfin, en finale, l’ancienne finaliste de Roland-Garros Marketa Vondrousova lui ont permis de remporter le plus gros titre de sa vie, suscitant un énorme engouement des fans suisses. Et notamment d’un certain Roger Federer, qui lui envoyait des textos de félicitations après chaque tour.

Le pire moment de Bencic en 2021 : l’élimination face à Raducanu à l’US Open

Dégoulinante de confiance après sa médaille d’or, Bencic est parvenue en quart de finale de l’US Open sans perdre un set. A ce stade, elle était favorite contre Emma Raducanu, une Britannique de 18 ans issue des qualifications et qui jouait seulement le deuxième Grand Chelem de sa carrière. Une possible victoire majeure pouvait alors se dessiner pour la Suissesse. Mais elle s’est pris les pieds dans le tapis face au phénomène naissant, battue en deux petits sets en commettant énormément de fautes directes.

“Ça a été un match très difficile pour moi aujourd’hui”, a-t-elle commenté ensuite en conférence de presse. “C’est une énorme déception pour moi de n’avoir pu, au moins, jouer à mon niveau.”

Blessée au genou droit quelques semaines plus tard à Chicago, la Saint-Galloise a craint un temps que sa saison se termine précocement. Mais elle s’est finalement rétablie pour conduire à nouveau son pays vers la finale de la Billie Jean King Cup, remportant trois de ses quatre matches de simple.

Hors court : la Suisse reconnaissante

Ce qui est bien avec les médailles d’or olympiques, c’est qu’en général, elles n’arrivent jamais seules. Les distinctions se mettent ensuite à pleuvoir et ça a été le cas pour Bencic, nommée sportive de l’année 2021 en Suisse.

Dans la foulée, Bencic a également remporté le Billie Jean King Heart Award (l’Award du cœur), une récompense qui lui a rapporté la somme de 10 000 $ dont elle a fait don à une œuvre de charité.

“J’aime jouer pour mon pays, et remporter ce prix a été un grand honneur pour moi. Je vais faire don de cet argent à des refuges pour chien, parce que ma chienne, Paula, a également été adoptée”, a-t-elle ainsi déclaré lors de son discours.

Bencic par Bencic : “Que j’arrête de me mettre la pression”

Bencic a toujours été une fille transparente, du genre à afficher ses émotions. Parfois ça l’aide, comme lors des Jeux Olympiques ou en Billie Jean King Cup, où elle a porté son pays au sommet. Mais parfois, cela la dessert. Pas étonnant que l’objectif affiché par Bencic est d’être un peu plus constante, sur ou en dehors du court.

Maintenant que le classement est revenu à la normale, ce serait bien que je gagne quelques places.

Belina Bencic

“Je suis globalement très satisfaite de mon année”, a-t-elle commenté à l’heure du bilan. “J’aurais pu mieux jouer lors de la première partie de la saison. Mais le tennis est toujours fait de hauts et de bas. Je m’estime très chanceuse d’avoir réussi à atteindre mon pic de forme au meilleur moment, c’est-à-dire lors des JO. J’ai également bien joué à l’US Open et en Billie Jean King Cup.”

“Maintenant que le classement est revenu à la normale, il serait bien que je gagne quelques places. Et je dois arrêter de mettre trop de pression sur moi-même lors des matches importants. Personne ne m’attendait à Tokyo et c’est comme ça que j’ai réussi à obtenir ma plus belle victoire.”

L’AVIS DE TENNIS MAJORS

Remporter la médaille d’or olympique a littéralement changé la vie de Bencic et quoi qu’il advienne désormais, ce moment restera gravé en elle pour toujours. Quelque part, elle peut donc désormais se relâcher, arrêter de se soucier de ce que les gens pensent d’elle et se concentrer seulement sur son tennis.

Souhaitons que cet état d’esprit lui donne un nouvel élan et une croyance en elle-même à la hauteur de son talent. Si c’est le cas, elle peut vraiment faire partie de la liste des joueuses capables de gagner un Grand Chelem. Elle a, en tout cas, le jeu pour. Reste maintenant à (re)mettre les ingrédients nécessaires comme elle avait su le faire à Tokyo.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *