Federer hors du Top 10, Jabeur écrit l’histoire, Murray 172e : ce qui change ce lundi aux classements ATP et WTA

Roger Federer sort du Top 10 pour la première fois depuis 2017, Jabeur première femme arabe à y entrer : les changements des classements ATP et WTA.

Roger Federer during a press conference after losing his quarter final match against Poland's Hubert Hurkacz at Wimbledon

Le tournoi d’Indian Wells a marqué le retour – décidé par l’ATP et la WTA – des classements étalés sur 52 semaines, et plus sur 22 mois. Certains joueurs se voient privés d’un grand nombre de points et dégringolent dans la hiérarchie mondiale. D’autres progressent significativement, et historiquement.

Federer éjecté du Top 10 pour la première fois depuis 2017

Il est l’un des plus grands, par son nom et par sa réputation : Roger Federer quitte le Top 10. Il n’en est pas loin, à la onzième place, mais le symbole est fort. Maintenu jusqu’à présent dans le haut du panier grâce au nouveau mode de calcul établi par l’ATP en raison de la crise sanitaire, Federer a été dépassé ce lundi par Hubert Hurkacz, quart de finaliste à Indian Wells. Avec la reprise du tennis et l’éloignement partiel de la pandémie, les joueurs ne conservent plus que 50 % de leurs points obtenus en 2019. Depuis août, ils remettent même désormais tous leurs points en jeu, à chaque tournoi.

Opéré pour la troisième fois du genou droit cet été, et absent durant toute l’année 2020 à l’exception de l’Open d’Australie en raison de ses deux premières interventions chirurgicales, Federer sort du Top 10 pour la première fois depuis le 10 janvier 2017. A cette époque, il revenait d’une absence de six mois suite à une blessure au genou gauche. Le Suisse avait ensuite remporté l’Open d’Australie.

Jabeur, première Top 10 issue du monde arabe

Grâce à son épopée jusqu’en demi-finale du Masters d’Indian Wells, Ons Jabeur fait son entrée dans le Top 10. La Tunisienne est la première joueuse, hommes et femmes confondus, à accomplir cette performance. A 27 ans, Jabeur est désormais 8e mondiale.

Elle ne compte pas s’arrêter là. En course pour la qualification au Masters de fin d’année, elle explique vouloir un jour « remporter un Grand Chelem », tout en incitant les jeunes Arabes à se mettre au tennis.

Andy Murray tombe à la 172e place

Récemment, Andy Murray a montré un bon niveau sur les courts. Si les problèmes physiques le laissent tranquille, le Britannique pourra retrouver le plus haut niveau… malgré sa hanche en métal. En attendant, l’ancien numéro 1 mondial tombe au 172e rang. Loin de ces années où il a remporté trois titres du Grand Chelem, et gagné la Coupe Davis avec la Grande-Bretagne, en 2015.

Sa chute découle de la perte des points de son titre remporté à Anvers en 2019. A 34 ans, si Murray n’arrive pas à réintégrer le top 100 cette année, le Britannique aura besoin d’une invitation pour l’Open d’Australie en début d’année prochaine… ou d’en passer par les qualifications.

Norrie entre pour la première fois dans le Top 20

En début de saison, Cameron Norrie était considéré comme un joueur capable d’intégrer le Top 50, voire le Top 30. Dix mois plus tard, le gaucher britannique a remporté le Masters 1000 d’Indian Wells, et fait partie des 20 meilleurs joueurs de la planète.

15e mondial, il est 10e à la Race, à 160 points du 9e, Hurkacz. La 8e et dernière place qualificative pour le Masters est, elle, occupée par un Rafael Nadal ayant déjà mis un terme à sa saison pour cause de blessure au pied gauche.

Fort d’une attitude, d’une condition physique et d’un revers de très haut niveau, Norrie a progressé au service et en coup droit. S’il poursuit sa progression, le rêve d’une place dans le Top 10 et d’une participation aux ATP Finals pourrait devenir réalité.

Battu par Norrie en finale d’Indian Wells, Nikoloz Basilashvili revient lui dans le Top 30. Le Géorgien gagne neuf places et se retrouve 27e. Basilashvili avait atteint le 16e rang en 2019. Demi-finaliste dans le désert californien, Taylor Fritz progresse également de neuf places. Il est désormais 30e.

Badosa fait ses débuts dans le Top 15

87e mondiale en septembre 2020, la joueuse de 23 ans n’a cessé de progresser malgré un début de saison catastrophique en Australie. Sacrée à Indian Wells, Paula Badosa améliore le meilleur classement de sa carrière. La voilà 13e. 8e à la Race, elle s’empare de la dernière place qualificative pour le Masters.

Finaliste du BNP Paribas Open, l’ancienne numéro 1 mondiale Victoria Azarenka gagne six places et se retrouve 26e.

Swiatek quitte le Top 10

Battue en huitièmes de finale par Jelena Ostapenko à Indian Wells, Iga Swiatek perd sept places. Elle pointe désormais au 11e rang. La Polonaise, gagnante de Roland-Garros 2020, semble avoir un niveau suffisamment élevé pour revenir rapidement dans le Top 10.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *